Article réservé aux abonnés Archimag.com

HI!Paris, l'IA en mode intersciplinaire

  • intelligence-artificielle-centre-hi-ia-paris.jpg

    intelligence-artificielle-centre-hi-paris-reportage
    Hi!Paris a fait le choix de recourir au secteur privé et au mécénat et dispose d'un budget annuel de 50 millions d’euros. (Hi!Paris)
  • Lancé en 2020, le centre Hi!Paris entend devenir un pôle de référence à l’échelle mondiale dans les domaines de l’intelligence artificielle et de la science des données. Sous les auspices de l’Institut Polytechnique de Paris et de HEC Paris, il place l’interdisciplinarité au cœur de sa stratégie. Et son financement, qui fait appel aux mécènes privés, rompt avec les pratiques qui avaient cours jusqu’ici.

    mail Découvrez toutes les newsletters thématiques gratuites d'Archimag dédiées aux professionnels de la transformation numérique, des bibliothèques, des archives, de la veille et de la documentation.

    En 2018, Cédric Villani remettait un célèbre rapport intitulé « Donner un sens à l’intelligence artificielle ». Deux ans plus tard, le centre interdisciplinaire Hi!Paris voyait le jour à l’initiative de deux établissements prestigieux : HEC Paris et l’Institut Polytechnique de Paris.

    Son objectif : créer un leader mondial dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA) et de la science des données. À l’heure où la concurrence semble se jouer entre la Chine et les États-Unis, cette structure dédiée à l’IA et à la science des données a pour ambition de faire émerger une voie alternative : « c’est un enjeu essentiel pour développer les technologies liées à l’IA en France, notamment face aux institutions anglo-saxonnes et asiatiques ».

    Situé à Palaiseau (Essonne), là où le taux de matière grise est probablement le plus élevé de France, Hi! Paris s’est donné pour ambition de couvrir un très large spectre disciplinaire (apprentissage machine, statistiques, cybersécurité, IA appliquée à la finance, etc.), mais aussi de réflexion sur l’impact sociétal de l’IA dans les domaines de l’éthique, de la santé et du climat.

    Lire aussi : La Poste lance son école de la data et de l'IA

    Pour mener à bien sa mission, Hi! Paris embauchera 30 nouveaux professeurs « parmi les meilleurs au niveau international » et disposera à terme d’une équipe de 150 doctorants et de 30 postdoctorants. Le centre espère doubler le nombre de doctorants travaillant sur l’IA et la science des données, et parv....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    comment-optimiser-digital-workplace
    On peut rêver pour ses équipes d’une digital workplace transversale qui facilite la communication, améliore la collaboration et capitalise les connaissances. Mais dans la réalité, certains freins nuisent à l’adoption d’une plateforme collaborative, comme la résistance au changement, le manque d’appui du management, ou encore une organisation en silos.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans les Guides Pratiques Archimag !
    data-intelligence-artificielle-objets-connectes
    L’intelligence artificielle et le machine learning donnent un coup d’accélérateur aux technologies de l’information. Parallèlement, l’internet des objets suppose un pilotage intelligent et génère quantités de nouvelles données qu’il faut traiter. Les algorithmes sont au coeur des systèmes. Emergent des questions d’aide à la décision, de responsabilité, d’éthique, de valorisation des données, de risques de piratage. Des régulations s’imposent ; services et solutions ont besoin de repères.
    Acheter ce guide  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    C'est le montant total des pénalités infligées aux entreprises en 2022 - et à l'échelle internationale - pour le non respect du RGPD.

    Serda Formations Data 2023