Article réservé aux abonnés Archimag.com

Vers la fin des mots de passe ?

  • fin-mot-passe-authentification.jpg

    mots-de-passe-fin-nouvelles-pratiques
    Dès 2004, Bill Gates annonçait la fin des mots de passe. (Pch vector/Freepik)
  • L’authentification par mot de passe ne sera peut-être un jour qu’un lointain souvenir. Empreinte digitale, reconnaissance du visage ou de la voix, ou encore jetons d’authentification sont en cours de test chez les géants du numérique. Ces nouveaux outils devraient être déployés par Google, Apple et Microsoft au cours de l’année 2023. En France, l’État et le groupe Docaposte proposent leurs propres solutions.

    mail Découvrez toutes les newsletters thématiques gratuites d'Archimag dédiées aux professionnels de la transformation numérique, des bibliothèques, des archives, de la veille et de la documentation.

    Chacun d’entre nous possède un portefeuille d’environ 100 mots de passe. Autant que d’applications. Pour accéder à nos messageries, à nos réseaux sociaux, à notre banque ou à nos services publics dématérialisés, nous devons créer — et mémoriser — un sésame suffisamment robuste pour déjouer toute usurpation d’identité : des majuscules, des minuscules, des chiffres, des caractères spéciaux…

    Autant le dire tout de suite : c’est une mission impossible pour la majorité d’entre nous. Comme le reconnaît la société Nordpass, spécialisée dans la cybersécurité : « nous savons pourquoi les internautes utilisent et réutilisent des mots de passe basiques. Ils en ont tout simplement trop à retenir ». Le constat est juste : les mots de passe « 123456 » et « azerty » sont encore abondamment utilisés par les internautes alors que les gestionnaires de mots de passe sont largement sous-employés.

    Trop de mots de passe à retenir

    En 2004, Bill Gates avait annoncé la fin des mots de passe. Près de vingt ans plus tard, la promesse n’a pas été tenue mais les choses semblent en train de bouger. Au mois de mai dernier, Google, Apple et Microsoft ont annoncé leur intention de remplacer les mots de passe par une norme de connexion développée par l’Alliance Fido (Fast IDentity Online) et le World Wide Web Consortium.

    Cette nouvelle procédure permettra aux sites web et aux applications d’offrir aux consommateurs des ouvertures de session sans mot de passe sur tous les appareils et toutes les plateformes. Concrètement, nous pourrons accéder à nos comptes via des outils que nous utilisons déjà sur nos téléphones : recueil de l....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    ged-automatisée-valeur-ajoutée
    Avec l’automatisation, les applications de gestion électronique des documents (Ged) peuvent franchir un pas de plus en faveur des organisations dématérialisées. Les enjeux sont multiples : gain d’efficacité, bien sûr, mais aussi meilleures fiabilité et traçabilité. Pour automatiser davantage, il faudra identifier les flux, chasser les tâches sans valeur ajoutée, modéliser, tester, mettre en oeuvre…
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
    Publicité