Article réservé aux abonnés Archimag.com

Le métier de délégué à la protection des données (DPO) : missions, compétences, formation et salaire

  • delegue-protection-donnees-dpo-metier.jpg

    delegue-protection-donnees-DPO-metier
    "Je travaille main dans la main avec la responsable de la sécurité informatique. La fonction de DPO possède en effet un important volet sécurité" explique Sarah, déléguée à la protection des données. (Freepik/Lookstudio)
  • Le délégué à la protection des données (DPD ou DPO) est un acteur de la gouvernance de l'information. Son activité principale consiste à s'assurer de la conformité des traitements de données réalisés dans son organisation (cartographie, registre, sensibilisation), notamment avec le RGPD. Voici ses différentes missions, ses compétences, son parcours de formation et le salaire auquel il peut prétendre. Trois témoignages de professionnels complètent cette fiche métier.

    Temps de lecture : 3 minutes

    mail Découvez Le Brief de la Démat, la newsletter thématique gratuite d'Archimag dédiée à la dématérialisation et à la transformation numérique des organisations !


    Sommaire du dossier :

    Les missions du délégué à la protection des données (DPD ou DPO)

    Parmi toutes les missions qui incombent au délégué à la protection des données (DPO), trois reviennent en priorité : cartographier les traitements et établir le registre des traitements des données, sensibiliser et former les autres membres de l’organisation, mettre en conformité les traitements existants.

    Ses compétences

    La fonction de DPO requiert des compétences informatiques et juridiques solides. Analyse de risques, gestion de projet.

    enlightenedLire aussi : Délégué à la protection des données : tout savoir sur les formations et la certification des compétences des DPO

    Quelle formation suivre pour devenir délégué à la protection des données ou DPO ?

    Selon une étude du ministère du Travail, un tiers des DPO est issu d’une filière informatique, un autre tiers est passé par une formation juridique et un dernier tiers dispose d’un autre type de formation.Du côté des formations continues, l’Association des professionnels de la protection des données personnelles (AF....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    gouvernance-information-metiers-tendances
    Serda-Archimag publie son 10e rapport sur la gouvernance de l’information. Une décennie au cours de laquelle cette démarche s’est peu à peu imposée dans les organisations privées et publiques. Avec aujourd’hui de nouvelles tendances, notamment en matière de signature électronique et de numérique responsable. Parallèlement, une norme Iso est en préparation, nous révèle Noureddine Lamriri, coordinateur Iso du groupe de travail sur ce sujet. Sur le terrain, du records manager au responsable de la sécurité des systèmes d’information, en passant par le délégué à la protection des données, différents métiers sont partie prenante. Ils sont décrits par ceux qui les exercent.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    dont 290 numéros en accès libre, soit 20 000 pages d'articles... Archimag met à jour sa collection en ligne ! Le magazine de référence des professionnels du management de l'information complète la numérisation de ses anciens numéros jusqu'en décembre 2020 et permet désormais aux internautes de consulter gratuitement ceux couvrant la période de sa création, en juin 1985, jusqu'en décembre 2015.
    Publicité

    Couv demat 2020.png