Article réservé aux abonnés Archimag.com

Dans la peau des hackers : rencontre avec deux pirates informatiques engagés

  • hacker-pirates-informatiques.jpg

    hacker-pirate-informatique
    Rabbin des Bois et Brice Augras sont deux hackers qui exercent aujourd'hui avec éthique et dans la légalité. Leurs objectifs : élever les consciences numériques et rendre internet plus sûr. (Freepik/standret)
  • Menaces pour la cybersécurité des organisations, les hackers terrorisent le monde de l'économie digitale. Mais certains pirates informatiques, surnommés « white hat » (chevalier blanc) peuvent également mettre leur expertise au service des entreprises et des administrations, pour auditer, tester et sécuriser leurs infrastructures techniques. Rencontre avec Rabbin des Bois, un hacker rangé dans la légalité, et Brice Augras, un hacker à l'engagement éthique.

    Temps de lecture : 4 minutes

    mail Découvrez le Brief de la Démat, la newsletter thématique gratuite d'Archimag dédiée aux projets de dématérialisation et de transformation numérique !


    Sommaire du dossier :


    Rabbin des Bois, le hacker repenti

    hacker-rabbin-des-boisHacker, puis auteur, l’homme que l’on surnomme Rabbin des Bois s’est rangé dans la légalité. Soucieux de conserver son anonymat, il souhaite transmettre un message : élever les consciences numériques. 

    Les entreprises vous paraissent-elles assez préparées aux cyberattaques ?

    Malheureusement, la majorité des entreprises ne sont pas assez à l’affût des enjeux de la cybersécurité. Nous constatons notamment qu’en moyenne, la plupart des sociétés découvrent l’intrusion d’acteurs cent jours après les faits !

    Nous relevons également un manque crucial d’hygiène numérique et de bon sens, lié à un déficit de conscience numérique, probablement à un manque de formation aussi.

    > Lire aussi : Cybermenaces : comment lutter contre les ransomwares en toute légalité ?

    Qu’est-ce qui caractérise une bonne cybersécurité ?

    De nos jours, je dirais une bonne connaissance des risques engagés et évidemment une veille constante.Quels outils ou moyens sont généralement utilisés par un hacker contre une entreprise ?Nous pouvons noter plusieurs « grandes familles ». La première étant les vulnérabilités classiques type SQL, c’est-à-dire l’i....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    Archimag-346-cybersécurité
    Rendant les organisations plus numériques que jamais, la pandémie profite aussi à la cybercriminalité. Les faits de cyberattaques augmentent de manière exponentielle, faisant prendre conscience de la vulnérabilité des systèmes d’information. Entreprises, administrations, collectivités territoriales, hôpitaux mesurent l’ampleur des risques. Les mises en garde sont à la fois européennes et étatiques et relèvent aussi de la gouvernance de l’information et des données. Mais qui sont les cyberattaquants ? Les hackers éthiques ? À chacun d’appliquer conseils et bonnes pratiques, et de s’équiper de solutions de protection.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
    Publicité

    supplement-confiance-numerique-270500.png