Article réservé aux abonnés Archimag.com

6 conseils efficaces pour valoriser son service de veille

  • conseils-valoriser-service-veille.jpg

    conseils-valoriser-service-veille
    Tout mouvement dans la vie d’une organisation constitue une opportunité de rebattre les cartes, s’interroger sur la validité de son projet de service de veille, ajuster son offre de prestations. (Pixabay)
  • Des veilleurs en mal de reconnaissance ?... Cela sonne comme une antienne répétée sur tous les tons depuis des décennies par les professionnels de l’information. Ces derniers souffriraient-ils donc d’une « incertitude ontologique » plus grande que le reste des mortels ? Quels éléments d’explication avancer pour éclaircir cet état de fait ? Envisageons quelques pistes pour quitter cette posture plaintive et endosser une attitude plus assertive et volontariste : voici 6 conseils efficaces pour valoriser son service de veille et mettre en avant sa valeur ajoutée.

    mailDécouvrez Le Push du Veilleur, la newsletter thématique gratuite d'Archimag dédiée aux professionnels de la veille et de la documentation !

    Le veilleur se doit tout d’abord d’assumer l’humilité de sa pratique : au sein d’une entreprise, d’une collectivité, d’une organisation quelconque, il est et demeure une fonction support, par définition au service des représentants du cœur de métier, en soutien à leur activité.

    Ce statut, s’il ne le confine pas pour autant dans les coulisses et les tâches de back office, ne lui donne pas, de fait, accès aux premières loges. Une option est qu’il se décide à « traverser le miroir » en devenant, par exemple, chef de projet ou consultant dans une structure dédiée à la veille, s’il tient à occuper lui-même le devant de la scène.

    enlightenedLire aussi : Quel logiciel de veille choisir (avec tableau comparatif)

    1. Susciter le bouche-à-oreille

    Ce qui est tout aussi certain est que s’il persévère dans une attitude de repli et dans son quant-à-soi, il est peu probable que ce soit ses clients ou usagers internes qui prennent l’initiative de l’extraire de son travail de l’ombre. Toute forme d’attentisme et de retrait apparaît ainsi suicidaire. Toute manifestation de crispation identitaire autour de la préservation de son pré carré serait pareillement contre-productive.

    « Mes prestations de veille ? Ce sont mes clients qui en parlent le mieux ». Le moyen le plus vertueux de voir valorisé son service de veille est bien entendu de susciter le bouche-à-oreille en proposant des services de qualité dont ses propres clients seront naturellement amenés à se faire les ambassadeurs.

    enlightenedLire aussi : Tout ce qu'il faut savoir sur la veille quand on lance son projet + les outils gratuits pour débuter

    2. Formaliser son offre de services de veille

    À défaut de pouvoir compter sur ces émissaires évidents, quelles formes peuvent prendre les actions de valorisation d’un service de veille dès lors que ses représentants prennent le parti d’œuvrer de façon active et résolue pour un surcroît de notoriété ?Commencer par formaliser son offre de services est un bon d....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    Archimag-348-science-ouverte
    La science ouverte entend favoriser la diffusion des publications et des données de la recherche. Elle est donc confrontée aux logiques propres au monde de l’édition scientifique et aux bases de données fermées. Son enjeu principal est de favoriser le travail des chercheurs et l’apprentissage des étudiants.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    dont 290 numéros en accès libre, soit 20 000 pages d'articles... Archimag met à jour sa collection en ligne ! Le magazine de référence des professionnels du management de l'information complète la numérisation de ses anciens numéros jusqu'en décembre 2020 et permet désormais aux internautes de consulter gratuitement ceux couvrant la période de sa création, en juin 1985, jusqu'en décembre 2015.
    Publicité

    Veille 2020.PNG