Article réservé aux abonnés Archimag.com

Veille : évaluez, redéployez

  • veille_evaluer_redeployer.jpg

    veille-evaluer-redeployer
    La veille mérite des ajustements constants. Mais faire son bilan pour vérifier son efficacité et éventuellement la redéployer ensuite ne sont pas choses faciles : sur quelle méthode se baser ? Avec quels indicateurs l'évaluer ? (©upklyak/Freepik)
  • Une veille est installée, elle est en accord avec la stratégie et les besoins exprimés pour les projets en cours. Mais elle peut s’essouffler (baisse des remontées d’informations, baisse d’efficacité pour les usagers…) ou être confrontée à un nouvel événement qui la remet en question. Il est donc temps de faire un bilan pour l’évaluer et définir comment la redéployer. De quels indicateurs le veilleur dispose-t-il ? comment peut-il revoir son sourcing ? quelle méthode suivre ? Un expert apporte des réponses. Des éditeurs parlent de leurs technologies. Retours d’expériences.

    Temps de lecture : 6 minutes

    mail Découvrez Le Push du Veilleur, la newsletter thématique gratuite d'Archimag pour les professionnel(le)s de la veille !


    Sommaire du dossier :


    veille_chantier_permanent_barros.jpgC’est l’une des tâches les plus ardues qui se posent aux veilleurs : comment évaluer l’efficacité d’un dispositif de veille ?

    La question revient régulièrement dans les conférences et les ouvrages consacrés aux pratiques de veille. Elle est d’autant plus difficile à résoudre qu’elle met en jeu de nombreux paramètres : les besoins informationnels ont-ils été correctement exprimés ? Les sources documentaires sont-elles pertinentes ? L’analyse de la collecte d’informations est-elle judicieuse ?

    enlightened Lire aussi : Tout ce qu'il faut savoir sur la veille quand on lance son projet + les outils gratuits pour débuter

    De la difficulté de l'évalualion de la veille

    Sans oublier un point essentiel : le succès ou l’échec d’un système de veille sont difficilement imputables aux seuls veilleurs. Une veille de qualité peut être « sabotée » par une prise de décision calamiteuse…

    Pour y voir plus clair, les équipes dédiées à la veille sont habituées à lancer des enquêtes de satisfaction auprès de leurs clients. Ce type d’évaluation est parfaitement envisageable dans les organisations les plus grandes. Pour obtenir le plus grand nombre possible de réponses, il est cependant conseillé de ne pas abuser du temps disponible des répondants. Le nombre de questions posées doit rester raisonnable et apporter des réponses concrètes : lisez-vous le livrable de veille ? Combien de temps y consacrez-vous ? Lisez-vous l’intégralité ou de façon ciblée ? Que faudrait-il améliorer dans ce livrable de veille ? Etc.

    enlightened Lire aussi : Quel logiciel de veille choisir en 2020 (avec tableau comparatif)

    La quantité n’est pas égale à la qualité

    Ces enquêtes de satisfaction permettent d’obtenir un retour qualitatif, surtout quand il est accompagné de commentaires judicieux. Mais elles ne donnent pas toujours le résultat escompté.« Dans l’entreprise D, le professionnel souligne la difficulté d’obtenir du feedback. Il relève également qu’il n’est pa....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    veille-evaluer-redeployer
    Une veille est installée, elle est en accord avec la stratégie et les besoins exprimés pour les projets en cours. Mais elle peut s’essouffler (baisse des remontées d’informations, baisse d’efficacité pour les usagers…) ou être confrontée à un nouvel événement qui la remet en question. Il est donc temps de faire un bilan pour l’évaluer et définir comment la redéployer.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    4
    C'est le montant de la levée de fonds réalisée par la start up Affluences.
    Publicité

    Veille 2020.PNG