Article réservé aux abonnés Archimag.com

Comment automatiser vos livrables de veille en 2022

  • automatiser-livrables-veille.jpg

    automatisation-veille-livrables
    "Il nous restera les champs les plus humains de la veille, peu ou pas automatisables", explique Jérôme Bondu (Freepik/macrovector)
  • L’automatisation des livrables de veille est un sujet récurrent. Nous allons passer en revue l’automatisation de la sélection et de la diffusion des livrables de veille. Mais pas seulement. Nous nous interrogerons aussi sur la possibilité d’automatiser certains aspects managériaux. Enfin, nous nous interrogerons sur les limites d’une automatisation !

    mail Découvrez Le Push du Veilleur, la newsletter thématique gratuite d'Archimag dédiée aux professionnels de la veille et de la documentation !

    Automatiser la réception et la sélection des informations

    automatisation-livrable-veille-jerome-bonduLe premier « segment » sur lequel une automatisation de la veille est réellement porteur de valeur est la réception et la sélection des informations.

    Historiquement, la création des flux RSS avait eu pour but de faciliter la diffusion et l’échange des articles en créant un format spécifique. Les agrégateurs de flux RSS, comme le défunt Google Reader, Netvibes ou Inoreader, ont ajouté des possibilités de sélection. Inoreader permet aujourd’hui de paramétrer des sélections par le biais des « règles » de manière très efficace.

    Et pour peu que l’on maîtrise les expressions régulières (« regular expression » ou « regex » en anglais), un monde infini de variantes s’offre alors au veilleur. On pourra ainsi surveiller des mots avec une casse particulière (par exemple le mot Orange, seulement s’il est écrit avec une majuscule), des mots à proximité (par exemple le mot Total s’il est suivi à moins de 30 caractères des mots essence ou pétrole ou gaz, que ces derniers soient singuliers ou pluriels, car il y une troncature droite et gauche automatique). J’en passe et des meilleurs.

    > Lire aussi : Veille et droit d'auteur : des livrables selon les règles

    Entraîner la machine

    Les plateformes de veille professionnelles ne sont bien évidemment pas en reste. À l’instar de SindUp qui a lancé il y a maintenant de nombreuses années le FilterLive, solution qui enregistre les sélections d’articles et les refus du veilleur. L’outil va ensuite essayer de reproduire ses choix. Le système fonctionne à partir d’un grand nombre d’itérations, car il faut bien entraîner la machine.

    Plus récemment, des outils en ligne comme Flint disent utiliser des solutions d’intelligence artificielle pour comprendre nos choix de lecture et reproduire ces sélections pour nous apporter des articles de plus en plus pertinents.

    > Lire aussi : Quel agrégateur de flux RSS choisir pour automatiser sa veille ?

    Automatiser la diffusion des livrables de veille

    Second segment : la diffusion fait l’objet de nombreuses améliorations pour faciliter la vie du professionnel de l’information.Si l’on reprend exemple sur l’agrégateur de flux Inoreader, on découvre plusieurs possibilités de diffusion : à partir d’une règle, on peut créer un « digest » de mails ....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    coconstruire-bibliothèque-demain
    Pour que la bibliothèque de demain, municipale, intercommunale ou universitaire, réponde encore mieux aux besoins de ses publics, autant engager son évolution avec ses lecteurs ou visiteurs. La coconstruction est très tendance, faite d’échanges, de souhaits de bénéficier de services sur mesure, utiles, proches, d’envie de participation, de besoins d’intergénération...
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.

    Veille 2020.PNG