Publicité

La veille au Québec n’est plus ce qu’elle était

  • outil-veille-quebec-evolution-automatisation.jpg

    outil-veille-quebec-evolution-automatisation
    Dans bien des cas, l’équipe de veille joue un rôle crucial dans la prise de décisions et l’évolution des pratiques. (DCStudio/Freepik)
  • La veille s’est transformée au Québec dans certains secteurs. L’objectif était de pousser automatiquement toute information existante sur un sujet aux clients de la veille. Toutefois, les outils de veille ne sont plus la priorité. Qu’est-ce qui a changé ?

    mail Découvrez Le Push du Veilleur, la newsletter thématique gratuite d'Archimag dédiée aux professionnels de la veille et de la documentation !

    Au Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), Sébastien Champagne, bibliothécaire à la Direction de l’enseignement et de l’Académie (DEAC) et responsable des projets de veille, précise que la veille intégrée dans les projets structurants et transversaux de l’hôpital contribue à la valorisation significative de la DEAC et dans l’établissement. « Dans notre organisation apprenante, la DEAC est en posture de croissance grâce à la veille », souligne-t-il.

    « De la veille globale et ultra-automatisée, on passe à un modèle personnalisé qui fait partie intrinsèque de nos valeurs », mentionne Sébastien Champagne. Au CHU Sainte-Justine (CHUSJ), Philippe Dodin, pionnier de ce modèle, ajoute qu’« avant, on visait très large ».

    Lire aussi : Veille transversale : 32 solutions passées au crible

    L’offre de veille est dorénavant très resserrée sans pour autant nier à la qualité de l’information. Le but est de permettre la stricte transposition dans la réalité et la pratique des clients. Dans ces hôpitaux, les projets de veille sont de vraies aventures participatives avec les professionnels.

    Le partage, un absolu en veille

    Fini le veilleur seul devant son écran. Au Centre de documentation de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), la veille collaborative mise en place avec succès soutient les experts de l’organisation. L’approche collaborative, pilier de la stratégie de veille, est axée sur l’utilisation d’outils communs et le partage des responsabilités entre les veilleurs.

    De plus, un moteur de recherche sur le site web capitalise les informations publiées dans le bulletin de veille. Au CHUSJ, les bulletins de veille sont une réelle vitrine ouverte : celui sur le bégaiement, par exemple, est accessible à toute la communauté des orthophonistes.

    Informer pour informer : c’est du passé. Au CHUSJ, l’équipe de veille joue un rôle crucial dans la prise de décisions et l’évolution des pratiques, en lien direct avec les grands projets, dont l’intelligence artificielle (IA) en santé.

    Lire aussi : Les veilleurs et les documentalistes face au télétravail

    L’équipe de la bibliothèque du CHUM participe à des projets où des bibliothécaires sont intégrés, ayant pour fonction d’informer, de conseiller, voire d’élaborer des recommandations en soutien aux prises de décisions. Parties prenantes du projet, ils apportent leur expertise informationnelle, contribuant ainsi à la transformation organisationnelle pour l’amélioration de la santé de la population.

    Exploiter une veille ouverte

    TechniTextile Québec est un bel exemple de veille élargie. Dany Charest, directeur général, précise que la mise en place de leur processus de veille a été progressive. « Les premières étapes d’implantation ont été cruciales pour la suite de nos activités », ajoute-t-il. « Et nous avons l’ambition de devenir une référence pour notre connaissance de la filière textile au Canada ».

    Cette vision est importante puisque TechniTextile a le mandat de concertation et de faire connaître cette industrie pour établir des liens entre les organisations. Elle leur permet d’en faire la promotion auprès du grand public et des gouvernements, une activité au centre de leur modèle d’affaires.

    Lire aussi : Comment automatiser vos livrables de veille en 2022

    La première étape a consisté à créer et lancer la plateforme de contenu Weave-Technical sur l’industrie canadienne des textiles techniques. Par la suite, des informations seront captées afin de connaître les enjeux liés à l’innovation dans ce domaine.

    Elles leur permettront de générer des idées de projets collaboratifs structurants, par exemple « des missions de veilles technologiques à l’étranger pour l’achat d’équipements », énonce Dany Charest. Diffusées sur leur plateforme, elles vont démontrer le dynamisme du secteur.

    Philippe Dodin rêve de mettre de l’IA sur l’imposant corpus des résultats de veille afin de réexploiter cette mine d’or informationnelle. Sébastien Champagne tient à poursuivre l’orientation de modèle personnalisé, ainsi qu’à rejoindre encore plus de directions et de professionnels du CHUM. Son rêve serait de mettre en place des veilles collaboratives pour toutes les organisations du domaine de la santé et des services sociaux.

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    comment-optimiser-digital-workplace
    On peut rêver pour ses équipes d’une digital workplace transversale qui facilite la communication, améliore la collaboration et capitalise les connaissances. Mais dans la réalité, certains freins nuisent à l’adoption d’une plateforme collaborative, comme la résistance au changement, le manque d’appui du management, ou encore une organisation en silos.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans les Guides Pratiques Archimag !
    reussir-projets-veille
    Le monde comme les entreprises sont en proie à des déséquilibres constants. Pour gagner de la visibilité, aider les prises de décision, il faut pouvoir compter sur sa veille, qu’elle soit technologique, concurrentielle, média ou autre. Les grandes structures pourront s’appuyer sur un service de veille outillé, avec l’apport de l’intelligence artificielle et une part d’automatisation. Les structures plus modestes veilleront question par question. Dans tous les cas, une méthode rigoureuse est à mettre en œuvre. La qualité du sourcing est fondamentale. Une démarche collaborative est préconisée. La sécurité du système doit être totale.
    Acheter ce guide  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    C'est le montant total des pénalités infligées aux entreprises en 2022 - et à l'échelle internationale - pour le non respect du RGPD.

    Serda Formation Veille 2023