Article réservé aux abonnés Archimag.com

Les veilleurs et les documentalistes face au télétravail

  • veilleurs-documentalistes-teletravail.jpg

    veilleurs-documentalistes-teletravail
    58 % des veilleurs et des documentalistes en télétravail s’estiment plus productifs qu’en présentiel, quand 35 % pensent l’être autant. (Freepik/lookstudio)
  • Deux ans après le premier confinement destiné à lutter contre la pandémie de Covid-19, comment la “vie d’après” des documentalistes et des veilleurs s’esquisse-t-elle ? Pratiquez-vous davantage le télétravail ? Dans quelles conditions ? Accédez-vous facilement à vos données et logiciels ? Cela produit-il des changements dans vos missions ? Votre place dans l’organisation reste-t-elle la même ? Comment le travail collaboratif s’en ressent-il ? Ces évolutions vous conviennent-elles ? Archimag vous livre les résultats de son enquête. 

    mail Découvrez Le Push du Veilleur, la newsletter thématique gratuite d'Archimag dédiée aux professionnels de la veille et de la documentation !


    Sommaire du dossier sur le télétravail des veilleurs et des documentalistes :


      veille-documentation-teletravail-illustrationDepuis deux ans, le télétravail s’est installé dans le quotidien de milliers de professionnels en même temps que les protocoles liés à la crise sanitaire du Covid-19.

      Veille et télétravail

      L’enquête “Les documentalistes et les veilleurs face au télétravail”, menée en février 2022 par Archimag, révèle que ces professionnels n’ont pas échappé à ce bouleversement. Une mutation de leurs conditions de travail qu’ils semblent majoritairement apprécier sans renoncer à leur implication ni à leur productivité.

      La France comptait seulement 3 % de télétravailleurs réguliers et 4 % de télétravailleurs occasionnels avant 2020. Une pandémie mondiale, 3 confinements et des mois de protocole sanitaire plus tard, une enquête de la direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques du ministère du Travail (Dares) révélait en juin 2021 que 26 % des actifs français avaient télétravaillé régulièrement (au moins un jour par semaine) au cours du mois précédent. 

      > Lire aussi : Télétravail et communication informelle : le défi des veilleurs et des documentalistes

      Transformer une crise (sanitaire) en opportunité

      Les veilleurs et les documentalistes n’ont pas échappé à cette révolution des conditions de travail. Rappelez-vous : l’enquête réalisée par Archimag au printemps 2020 (Comment les documentalistes et les veilleurs ont-ils (télé)travaillé durant le confinement ?) révélait que 52 % des documentalistes et 27 % des veilleurs avaient découvert le télétravail lors du premier confinement. “95 % des documentalistes et des veilleurs souhaitent poursuivre le télétravail, si possible en moyenne 2 jours par semaine", pouvait-on lire dans notre article.

      Beaucoup d’entre eux ont été entendus : l’enquête "Les documentalistes et les veilleurs face au télétravail" (Enquête en ligne lancée du 10 février au 3 mars 2022, 501 répondants), menée le mois dernier par Archimag, révèle que seuls 27 % des professionnels de la documentation et de la veille travaillen....
      Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
      veilleurs-documentaliste-teletravail
      Deux ans après le premier confinement destiné à lutter contre la pandémie de Covid-19, comment la « vie d’après » des documentalistes et des veilleurs s’esquisse-t-elle ? Télétravaillez-vous davantage ? Dans quelles conditions ? Accédez-vous facilement à vos données et logiciels ? Cela produit-il des changements dans vos missions ? Votre place dans l’organisation reste-telle la même ? Comment le travail collaboratif s’en ressent-il ? Ces évolutions vous conviennent-elles ? Archimag vous livre les résultats de son enquête. Ils sont commentés par différentes personnalités ou observateurs reconnus. Des professionnels témoignent de leur nouveau quotidien.
      Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
      À lire sur Archimag
      Le chiffre du jour
      1
      est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
      Publicité

      Serda Formation Veille 2023