Article réservé aux abonnés Archimag.com

Didier Frochot, le droit d'auteur en la majeur

  • didier_frochot-infostrateges.jpg

    didier-frochot-les-infostrateges-portrait
    Didier Frochot a créé en 2007 Les Infostratèges avec Fabrice Molinaro. (Archimag)
  • Juriste accompli, formateur, contributeur émérite pour Archimag et un véritable mélomane, Didier Frochot a quasiment exploré toutes les facettes de l'information-documentation juridique. Retour sur le parcours du co-fondateur de la société Les Infostratèges.

    mail Découvrez Le Push du Veilleur, la newsletter thématique gratuite d'Archimag dédiée aux professionnels de la veille et de la documentation !

    La scène se passe à l’Université de droit de Caen en 1979. Un vénérable professeur se penche sur l’épaule d’un jeune étudiant et lui déclare tout de go : "ce n’est pas du droit d’auteur que vous vivrez !" Didier Frochot s’amuse encore de cette prédiction tombée à l’eau.

    Le juriste a démenti les sombres oracles de l’éminent enseignant en droit, puisqu’il affiche aujourd’hui quatre décennies de travail lors desquelles il a investi quasiment tous les terrains de jeu de l’information-documentation juridique.

    "C’est par la musique et la célèbre affaire Furtwängler que je me suis intéressé à la propriété littéraire et artistique", se souvient-il. Wilhelm Furtwängler (1886 - 1954), considérable chef d’orchestre de la première partie du XXe siècle, a donné naissance à une jurisprudence qui porte son nom et qui est considérée comme le fondement du droit des artistes-interprètes.

    Lire aussi : Réaliser ses missions de veille dans le respect du RGPD

    Ce lien entre musique et droit d’auteur ne doit rien au hasard. Avec un grand-père chef d’orchestre amateur et une mère pianiste, Didier Frochot est intarissable sur le répertoire symphonique et l’opéra. Sa discothèque compte près de quarante versions de la Symphonie n° 7 de Beethoven. Une passion dévorante qui l’a mené une quarantaine de fois au Festival de Bayreuth et très souvent à l’Opéra de Vienne.

    Jusqu’à 120 journées de formation par an

      Devenu juriste, son cursus universitaire s’enrichit d’un DESS "Administration et gestion des entreprises" obtenu à l’IAE de Caen. Ses premières années professionnelles se passent sous le statut de documentaliste indépendant puis de formateur en droit d’auteur.

      "Ces expériences m’ont permis d’assister à l’apparition de la télématique en France et à la naissance des bases de données. Le chemin technologique parcouru en quarante ans est vertigineux !"

      En 1989, il intègre l’INTD (Institut national des techniques de la documentation) du Cnam, à Paris, et en assure la coordination pédagogique. "Une fonction absolument passionnante" qui s’ajoute à de multiples activités, notamment au sein du groupe de documentation juridique de l’ADBS.

      Lire aussi : Thésaurus et propriété intellectuelle

      En près de dix ans à l’INTD, Didier Frochot voit passer des dizaines d’élèves et s’associe avec l’un d’eux, Fabrice Molinaro, devenu spécialiste du développement de sites web.

      Le duo assure des formations variées : droit de l’image, veille juridique, intranet documentaire… "J’ai également rédigé plusieurs cours par correspondance ainsi qu’un ouvrage consacré à la propriété intellectuelle et au droit à l’information qui en est à sa quatrième édition".

      Stakhanoviste de la transmission, il lui arrive alors d’assurer jusqu’à 120 journées de formation par an.

      "M. Frochot est un juriste qui parle français !"

      2003 est une année particulière : Didier Frochot entame sa collaboration avec Archimag, via une rubrique juridique très lue par les professionnels de l’information-documentation confrontés à des problèmes de droit d’auteur.

      8 500 signes écrits avec la rigueur du juriste et le style du lecteur admiratif de Flaubert. "Un jour, une stagiaire m’a fait le plus beau des compliments : M. Frochot est un juriste qui parle français !"

      Tout en collaborant avec notre magazine, il crée en 2007 Les Infostratèges avec Fabrice Molinaro. Les deux compères ont eu le nez creux en fondant cette société dédiée à l’e-réputation et au nettoyage de propos diffamatoires, injurieux ou dénigrants sur le web.

      Lire aussi : E-réputation, veille image : des enjeux stratégiques pour les entreprises

      "Un marché prometteur qui compte malheureusement son lot de gougnafiers ! Nos prestations sont sérieuses et reposent sur une longue expérience, une solide base de connaissances que j’ai capitalisée tout au long de ma carrière et sur une persévérance indéfectible pour parvenir à nos fins. On ne s’improvise pas juriste et spécialiste de la réputation numérique…"

      Il like

      • Sa ville préférée : Vienne. Un des cœurs historiques de la musique classique où Mozart, Beethoven, Schubert, Mahler et tant d’autres compositeurs ont vécu. Sans parler de son Orchestre philharmonique, d’une sonorité exceptionnelle !
      • Sa musique préférée : la Symphonie N° 7 en la majeur op. 92 de Beethoven. Un chef-d’œuvre absolu qui marie génialement Apollon et Dionysos.
      • Son roman préféré : Madame Bovary, de Gustave Flaubert, pour le style.
      Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
      organiser-projet-digitalisation
      La digitalisation et l’automatisation des processus sont devenues des enjeux de performance, voire de survie pour les entreprises comme pour les collectivités. Qu’il s’agisse de mettre en conformité vos processus documentaires ou de les rendre plus efficients, la mise en œuvre de ces chantiers interroge. Découvrez comment établir votre feuille de route !
      Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
      À lire sur Archimag
      Les podcasts d'Archimag
      Le Syndicat intercommunal d'énergies de Maine-et-Loire (SIÉML) s’est lancé dans un grand projet d’archivage électronique en 2023. L’opportunité de réduire l’impact carbone tout en optimisant les processus est apparue au cours du projet. Agnès Arendo, archiviste et déléguée à la protection des données du SIÉML, revient sur la mise en route et les grandes étapes de ce chantier.
      Publicité

      Serda Formation Veille 2023