Article réservé aux abonnés Archimag.com

Framatome : la recette du succès d’un programme de knowledge management

  • framatome-retour-experience-knowledge-management.jpg

    programme-knowledge-management-framatome
    Le programme KM de Framatome organise aussi des événements pour accompagner le changement. (Nataliya Vaitkevich)
  • Framatome a lancé un programme de knowledge management en 2017 afin de capitaliser l’expertise et la connaissance de l’entreprise malgré l’évolution des environnements de travail et des usages des salariés. Retour sur les différents volets de ce programme qui font sa réussite.

    mail Découvrez Le Push du Veilleur, la newsletter thématique gratuite d'Archimag dédiée aux professionnels de la veille et de la documentation !


    Au sommaire :


    Framatome a fait du knowledge management un sujet stratégique. Un choix compréhensible pour cette filiale du groupe EDF qui compte 18 000 salariés dédiés à la création de réacteurs nucléaires et à une offre de services associés, avec des recrutements massifs et des projets s’inscrivant dans un temps long.

    En effet, certains projets peuvent s’étendre sur plusieurs décennies, depuis la conception et la fabrication d’un réacteur, jusqu’à son exploitation et son démantèlement, et impliquent des milliers de personnes. Transmettre l’expertise et la connaissance entre les différentes générations de salariés est donc crucial.

    Lire aussi : Comparatif : à chaque organisation, sa solution de Knowledge Management

    Confrontée à une perte des connaissances due aux départs d’experts au fil des ans, Framatome lance son programme de knowledge management en 2017. Christophe Lasne, jusque-là chef de département "conception cœur" dans la direction technique de l’ingénierie, en prend la direction.

    Aujourd’hui, il dispose d’une équipe de neuf personnes pour l’épauler, dont deux correspondants situés respectivement en Allemagne et aux États-Unis. Pour fonctionner, le programme dispose d’une enveloppe de cinq millions d’euros par an pour les dix prochaines années.

    "Le rôle de l’équipe KM est à la fois de donner la stratégie, de développer et définir des outils et des processus KM", explique Christophe Lasne. "Nous réalisons aussi des coachings sur nos différents sites pour nous assurer que tous nos collègues progressent et soient accompagnés pour améliorer l’accès à la connaissance".

    Changement culturel

    On retrouve dans la structuration de ce projet l’ensemble des thématiques liées à la gestion des connaissances : transcription, collaboration, partage, capitalisation, stockage et diffusion. La mise en œuvre du programme KM souhaite également répondre à une problématique : le groupe rencontre un changement culturel dans les habitudes d’apprentissage des nouveaux arrivants qui réclament plus de collaboration.

    Comment répondre à ces nouveaux besoins, notamment dans un contexte générationnel particulier où les nouveaux employés amènent avec eux des usages différents des anciens ? La réponse : aller à la rencontre du savoir.

    Christophe Lasne explique : "Lorsque nous avons débuté ce programme, nous avons essayé d’identifier quels sont les contributeurs à la connaissance collective". Ces "sachants", ces chefs de projet, et même des salariés "ordinaires" deviennent alors de véritables acteurs du programme : chacun met ses connaissances à la disposition de tous en les rendant explicites, en les formalisant, puis en les organisant.

    "L’objectif est d’aller échanger avec les différentes personnes et de leur faire comprendre qu’elles sont chacune des éléments clés pour la gestion des connaissances de Framatome", précise le directeur du programme KM.

    Panoplie d’outils

    Pour cela, Christophe Lasne et son équipe se sont inspirés de ce qui fonctionne à la maison (Google, YouTube, Wiki, LinkedIn), puis se sont réappropriés ces outils. Ils lancent Search Framatome, un moteur de recherche qui indexe toutes les bases de connaissances du groupe.

    Lire aussi : De la base à la communauté de connaissances

    Ils créent aussi WikiFramatome, une encyclopédie d’entreprise alimentée par les salariés pour les salariés et Ask Framatome, qui s’apparente à un forum de questions/réponses entre salariés. Cet ensemble d’outils forme un système de gestion des connaissances qui garantit un accès à l’information à l’ensemble des équipes de l’entreprise.

    Le programme KM de Framatome ne s’arrête pas là et organise des événements pour accompagner le changement : il a lancé le concept de "learning week", une semaine par an lors de laquelle les salariés se forment aux différents outils et qui rencontre une forte audience auprès des équipes. En septembre 2023, par exemple, près de 4 000 connexions ont été comptabilisées sur ces sessions d’une demi-heure.

    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    km-monde-apres
    Transmission, aide à la décision et à l’innovation, culture d’apprentissage continu... Dans un environnement en perpétuelle transformation, la gestion des connaissances est plus que jamais un atout stratégique. Mais justement, quels défis le knowledge management (KM) doit-il surmonter dans un monde professionnel en mutation?
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Rencontre avec Stéphane Roder, le fondateur du cabinet AI Builders, spécialisé dans le conseil en intelligence artificielle. Également professeur à l’Essec, il est aussi l’auteur de l’ouvrage "Guide pratique de l’intelligence artificielle dans l’entreprise" (Éditions Eyrolles). Pour lui, "l’intelligence artificielle apparaît comme une révolution pour l’industrie au même titre que l’a été l’électricité après la vapeur".

    Serda Formation Veille 2025