Article réservé aux abonnés Archimag.com

Comment le journal l'Équipe a numérisé 5 millions d'archives photos en 15 mois

  • archives_photo_equipe_numerisation_sport.jpg

    Equipe-numerisation-archives-photo-patrimoine
    Les millions de diapositives et de négatifs couleur de l'Équipe étaient conservés dans 6 Kardex qui ne pouvaient suivre le déménagement de la rédaction. Le projet de numérisation les sauvera. (Franck Seguin/L'Equipe)
  • Sauver un fonds de millions d’images menacé par le manque de place, c’est le défi qu’a relevé le service photo du journal l’Équipe. Avec l’aide du prestataire Tribvn, le quotidien fondé en 1946 a numérisé 5 millions de diapositives et de négatifs couleur en seulement 15 mois. Un projet de numérisation sportif et sur mesure au service de la conservation et de la valorisation.

    Temps de lecture : 4 minutes

    mail Découvrez l'Archiviste Augmenté, la newsletter thématique gratuite d'Archimag sur les archives et le patrimoine.


    Sommaire du dossier :


    Le projet de numérisation en bref

    • Nombre de documents : 5,2 millions
    • Types de documents : diapositives et négatifs couleur
    • Durée du projet : de janvier 2018 à mars 2019
    • Budget : 0,20 euro par photo
    • Nombre de personnes dédiées : 14 opératrices et 1 ingénieur

    « Qu’est-ce qu’on en fait ? On le vend ? » En entendant ces questions, qui concernent une partie du fonds d’archives photo de 15 millions d’images du journal l’Équipe, le sang de François Gille, rédacteur en chef du service photo, ne fait qu’un tour.

    Certes, il y a urgence : nous sommes alors au début de l’année 2017 et les salariés du journal (qui appartient au groupe Amaury) viennent d’apprendre qu’ils déménageront l’année suivante dans de nouveaux locaux à Boulogne-Billancourt, à 2 kilomètres de là.

    archives-photo-equipe-numerisation-patrimoine

    enlightenedLire aussi : Jeux olympiques : un record d'archives 

    "Vendre le fonds d'archives ? Jamais !"

    Un problème de taille se pose pour une partie du fonds photographique du journal (2,5 millions de diapositives couleur et 2,5 millions de négatifs couleurs datant de 1986 à 2004) conservé jusque-là dans 6 meubles Kardex imposants : les nouveaux locaux n’auront pas la place de les accueillir. François Gille pose son veto : « Vendre le fonds d'archives ? Jamais ! ».

    Il faut dire que ce fonds est déjà référencé (chaque boîte contient un reportage déjà indexé avec bordereau). Et le service photo sait prendre soin de ses collections :« De 1996 à 2016, nous avons numérisé environ 500 000 images, au gré des demandes, notamment du service édition », explique François Gi....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    patrimoine-numerisation
    Les archives ont encore de beaux projets de numérisation devant elles ! En effet, on trouve toujours sous forme papier ici des fonds anciens ou contemporains à fort intérêt patrimonial, là des documents qu’il est utile de mettre à disposition sous forme dématérialisée ou qui pourraient ainsi connaître une seconde vie - entendez régénérer de la valeur. Ce dossier rappelle le long engagement des institutions culturelles en France en faveur de la numérisation. Elles restent toujours actives sur ce front, tandis que le secteur privé connaît lui aussi des opérations d’ampleur. Trois exemples viennent l’illustrer.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    4
    C'est le montant de la levée de fonds réalisée par la start up Affluences.
    Publicité

    banniere-archimag_2.gif

    archives 2021.PNG

    Indispensable

    Bannière BDD.gif