MiNDbank : L’OMS lance une base de données dédiée à la santé mentale et aux droits des malades mentaux

Rébellion en hôpital psychiatrique dans le film Vol au-dessus d'un nid de coucou, adapté de la pièce de Dale Wasserman. Splendor Films

 

L'OMS vient d'ouvrir une base de données rassemblant des milliers de documents relatifs à la santé mentale. Destinée à favoriser la protection du droit des personnes malades, elle dispose également de multiples informations sur les normes, les lois et les politiques des pays partenaires.

Inaugurée à l’occasion de la Journée des droits de l’homme, la plateforme MiNDbank est une base de données et d’informations en ligne dédiée à la santé et au handicap mentaux.

Créée par l’Organisation mondiale de la Santé, MiNDbank s’inscrit dans le cadre de QualityRights, une initiative de l’OMS visant à défendre les droits des personnes souffrant de maladies mentales ; c’est pourquoi on y trouve également un large corpus d’informations et de documents relatifs aux droits de l’homme ainsi qu’aux politiques, au droit et aux normes appliqués par les différents pays partenaires.

Normes internationales

En effet, plus de 160 pays peuvent désormais échanger des informations essentielles mises à jour régulièrement sur la santé mentale depuis cette base. Ce que confirme Nathalie Drew, responsable technique de l’OMS spécialisée sur la question de la santé mentale et des droits de l’homme :

"Si un gouvernement, par exemple, souhaite mettre au point une nouvelle politique de santé mentale conforme aux normes internationales en matière de droits de l’homme, il peut rapidement obtenir, sur cette plateforme, un panorama des politiques des autres pays, profiter ainsi de leur expérience et accéder à un ensemble de recommandations et de documents de référence internationaux".

Plan d’action global pour la santé mentale

L’OMS rappelle que les soins dispensés dans les établissements psychiatriques sont parfois médiocres ou contraires au respect des droits de l’homme au point d’entraver la guérison des patients.

L’Organisation souhaite donc que la base de données MiNDbank "aide les décideurs à s’attaquer à ces problèmes et à soutenir les efforts de réforme dans le but d’améliorer la vie des personnes souffrant de troubles mentaux, conformément au Plan d’action global pour la santé mentale 2013-2020", adopté par l’Assemblée mondiale de la Santé en mai 2013.

 

Le chiffre du jour
1
est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.