Le Quai d'Orsay déclassifie ses archives sur les relations entre la France et les Etats-Unis

Un télégramme diplomatique "TRES URGENT" expédié le 4 novembre 1979 Archives ministère Affaires étrangères

 

"TRES URGENT" - 4 novembre 1979, 16h42 : "Occupation de l'ambassade américaine à Téhéran"

Le ministère des Affaires étrangères vient de déclassifier une dizaine de télégrammes diplomatiques relatifs aux relations entre la France et les Etats-Unis pendant la période 1976-1981. La plupart de ces documents font référence à la prise d'otages de l'ambassade américaine à Téhéran le 4 novembre 1979.

"Quelques dizaines d'étudiants musulmans suivant la ligne de l'Ayatollah Khoméini on pris une cinquantaine d'otages " constate sobrement un câble "TRES URGENT" expédié à 16h42.

Quelques jours plus tard, un télégramme posté depuis l'ambassade de France à Washington souligne que "l'impression d'improvisation et d'impuissance totales" du président Jimmy Carter "commence à faire place à une image quelque peu différente. Il était grand temps si M. Carter ne voulait pas compromettre très sérieusement ses chances dans la campagne électorale". L'occupation de l'ambassade états-unienne à Téhéran durera quatorze mois en entraînera la défaite de Jimmy Carter face à Ronald Reagan.

L'inventaire de ces archives est disponible dans les salles de lecture des Archives diplomatiques à La Courneuve (seine Saint-Denis).

Les podcasts d'Archimag
Saison 2, Ép. 9 - Sommes-nous devenus accros aux algorithmes ? Aux recommandations de nos réseaux sociaux ou encore aux IA génératives qui se démocratisent depuis plus d'un an ? Pour répondre à cette question, nous avons rencontré Luc de Brabandère. Il se définit comme un philosophe d’entreprise, un mathématicien, un professeur, mais aussi un heureux grand-père et un Européen convaincu. Ses multiples casquettes nourrissent ses divers travaux. Luc de Brabandère est notamment l'auteur de "Petite Philosophie des algorithmes sournois", publié aux éditions Eyrolles en octobre 2023. Pour le podcast d'Archimag, il nous livre ses réflexions sur les algorithmes et revient sur son parcours atypique.