Article réservé aux abonnés Archimag.com

Méthodologie pour conduire son projet de gouvernance de l’information numérique

  • methodologie-projet-gouvernance-information.jpg

    methode-projet-gouvernance-information-numerique
    Conduire un programme de gouvernance de l’information, c’est piloter un projet qui comporte plusieurs facettes, de nombreuses phases possibles qui vont s’enchaîner ou se paralléliser. (rawpixel.com)
  • La gouvernance de l’information numérique, des documents et des données est un challenge pris en charge par des organisations publiques ou privées. Il s’agit de conduire un programme de transformation des modes de gestion des informations numériques permettant d’identifier, de valoriser, de simplifier, de fluidifier, mais aussi de sécuriser toutes les données et tous les documents en lien avec les processus métier et les circuits d’instruction comme de décision des activités d’une organisation. Alors comment s’y prendre ? Car si les enjeux et les problématiques à traiter sont connus (accès et partage des informations et des connaissances, maîtrise des risques, organisation de la pérennité, valorisation…), quelle méthodologie doit-on appliquer ? Quels conseils, repères, pratiques élaborées pour permettre à une organisation de conduire cette démarche depuis son initialisation jusqu’à son déploiement sous la forme d’un projet ? Voici la méthodologie.

    mail Découvrez Le Brief de la Démat, la newsletter thématique gratuite d'Archimag dédiée aux professionnels de la transformation numérique et de la dématérialisation !


    Sommaire du dossier sur la gouvernance de l'information :


    Conduire un programme de gouvernance de l’information, c’est conduire un projet qui comporte plusieurs facettes, de nombreuses phases possibles qui vont s’enchaîner ou se paralléliser, et qui nécessite des actions préalables fortes pour permettre le lancement dans les conditions les plus optimales.

    Quelques exemples au préalable de projet de gouvernance de l’information : 

    • Les productions et instructions de documents internes ou externes en lien avec les activités métier ou support, nécessitant la mise en place de modes de travail collaboratifs pour :

    1. Gagner du temps ;
    2. Faciliter et tracer les évolutions de coédition de documents ;
    3. Accélérer les circuits de validation voire de signature ;

    • La gestion des échanges et le traitement de courriers en réponse aux sollicitations externes, notamment les courriers (courriels, dépôts sur plateformes et papiers).

    >Lire aussi : Gouvernance de l'information : plongez dans le système !

    Les volets d'un projet de gouvernance de l'information

    Un projet de gouvernance de l’information s’articule autour de quatre volets majeurs à piloter en parallèle pour mener à bien la réalisation : 

    1. Les processus métier à réviser et l’impact sur les équipes, leurs compétences, leurs organisations, les ressources documentaires et les gisements de données concernées ;
    2. Les technologies : architectures techniques et fonctionnelles dont sécurité et signature… ;
    3. Les budgets (“build” et “run”) ;
    4. Les cadres réglementaires dans lesquels s’inscrire (normes et réglementations dont RGPD notamment). (voir graphique 1)

    methode-projet-gouvernance-information

    Un projet de gouvernance de l’information se décline de manière opérationnelle en cinq phases majeures permettant depuis son initialisation jusqu’à son déploiement généralisé de progresser tout en sécurisant les avancées, les choix et les changements qui vont nécessairement impacter les modes de travail donc les r....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    gouvernance-information-priorite-incontournable
    Alors que l’on attend une norme Iso sur la gouvernance de l’information, comment cette dernière est-elle vécue dans les organisations ? Une nouvelle fois, SerdaArchimag lance son enquête auprès des secteurs publics et privés. Types de gouvernance, niveaux de maîtrise des risques, accès à l’information, partage de la connaissance, signature électronique et autres outils, télétravail, numérique responsable : ce sont autant de thèmes passés au crible. Où l’on analyse des tendances de fond et les effets de la crise sanitaire.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
    Publicité

    supplement-confiance-numerique-270500.png