Article réservé aux abonnés Archimag.com

Numérique responsable : comment automatiser peut aider ?

  • automatisation-numerique-responsable-dematerialisation.jpg

    dematerialisation-automatisation-numerique-responsable
    « Nous nous engageons dans l’écoconception de toutes nos solutions de dématérialisation des documents et d’automatisation des processus métier », explique Jean-Philippe Fontana, DSI d'Itesoft. (Pch.vector/Freepik)
  • Automatiser permet-il de verdir son organisation ? Cela peut au moins y participer. De plus en plus d’entreprises en sont convaincues. Des éditeurs de robotic process automation (RPA) et autres solutions d’automatisation expliquent comment.

    mail Découvrez toutes les newsletters thématiques gratuites d'Archimag dédiées aux professionnels de la transformation numérique, des bibliothèques, des archives, de la veille et de la documentation.

    SS&C Blue Prism est un acteur historique du marché de l’automatisation et de la robotic process automation (RPA). Aujourd’hui, affirme Dominique Duquennoy, director customer success managers EMEA, SS&C Blue Prism est passé de l’automatisation des tâches et de leur agglomération à une solution plus intelligente, une plateforme qui vise à hisser l’automatisation à hauteur de l’entreprise, avec des processus « end to end ».

    Des objectifs de développement durable

    « De plus en plus de clients intègrent dans leur stratégie des objectifs de développement durable », constate Dominique Duquennoy. « Cela suppose des axes d’automatisation ». Un cas typique est celui de la chaîne logistique (supply chain) confrontée à une problématique de réduction des trajets humains ou de marchandises et donc à la gestion de consommables divers, de l’essence au papier.

    Lire aussi : Les écolabels du numérique

    Avec l’automatisation et une logique de numérique de bout en bout, Prosegur, par exemple, multinationale espagnole de sécurité privée, parvient à réduire ses coûts en papier de 100 000 euros par an.

    Par ailleurs, grâce à l’automatisation, on peut produire davantage à ressources constantes : la « main-d’œuvre numérique » (robots logiciels ou digital workers) est disponible plus longtemps, ne rechigne pas devant les tâches répétitives et se montre plus rapide.Besoins et usagesLa RPA, « simple » solution f....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    teletravail-cloud-ou-sommes-
    Contraint durant la crise sanitaire, le travail à distance s’est pérennisé, voire accéléré : 60 % des organisations ont adopté un mode de travail hybride en 2022. Mais si le cloud a fait changer de dimension le télétravail, offrant une flexibilité inédite aux utilisateurs, les enjeux sont nombreux...
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
    Publicité

    supplement-confiance-numerique-270500.png