Article réservé aux abonnés Archimag.com

Règlement eIDAS : une révision opportune

  • reglement-eidas-explication-juridique.jpg

    reglement-eidas-explication-juridique-dematerialisation
    La Commission européenne travaille avec les États membres et le secteur privé sur les aspects techniques de l’identité numérique européenne. (Rawpixel.com/Freepik)
  • Depuis 2014, le règlement eIDAS établit le cadre juridique de l’identification numérique et des services de confiance pour sécuriser les transactions électroniques au sein de l’Union européenne. Pourquoi la Commission européenne a-t-elle souhaité sa révision en 2021 et quelles sont ses propositions pour une nouvelle version d’eIDAS, attendue dans les mois qui viennent ? Éclairage.

    mail Découvrez Le Brief de la Démat, la newsletter thématique gratuite d'Archimag dédiée aux professionnels des data, de la dématérialisation et de la transformation numérique !

    Face à une dématérialisation croissante des contrats, des démarches administratives, des procédures judiciaires ou encore des opérations bancaires, la question de l’identité électronique est devenue primordiale. L’identification électronique est un processus consistant à utiliser des données d’identification personnelle sous une forme électronique représentant de manière univoque une personne physique ou morale.

    L’ambition du règlement eIDAS

    Le règlement eIDAS (Electronic IDentification And Trust Services) du 23 juillet 2014, applicable depuis le 1er juillet 2016, avait pour ambition de permettre à tous les citoyens européens d’accéder aux services publics dans toute l’Union européenne (UE) en utilisant un schéma d’identification électronique (eID) unique émis dans leur pays d’origine.

    Lire aussi : Archivage électronique : la FNTC s'inquiète de la nouvelle version du règlement eIDAS

    Il souhaitait aussi renforcer la confiance dans les transactions électroniques au sein du marché intérieur en instaurant un cadre juridique et des exigences pour les services de confiance (service électronique consistant par exemple en la création, vérification et validation de signatures électroniques ou encore en l’ar....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    teletravail-cloud-ou-sommes-
    Contraint durant la crise sanitaire, le travail à distance s’est pérennisé, voire accéléré : 60 % des organisations ont adopté un mode de travail hybride en 2022. Mais si le cloud a fait changer de dimension le télétravail, offrant une flexibilité inédite aux utilisateurs, les enjeux sont nombreux...
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
    Publicité

    supplement-confiance-numerique-270500.png