Les français et la signature électronique, une confiance partagée

  • Signature.jpg

    Signature-Etude
    Neopost publie une étude sur la signature électronique (TFA)
  • Selon une étude récente réalisée par Neopost France, près de 2 français sur 3 ont confiance dans la signature électronique.

    La signature électronique, une pratique qui tend à se répandre. Aujourd’hui, la signature manuscrite se modernise en se tournant vers celle électronique. En effet, de nombreux services de la vie courante (banque, assurance, achat immobilier) se font en ligne. Ses services se sont développés au travers de moyens dématérialisés comme la signature électronique. La pratique de la signature électronique s’est imposée presque naturellement dans la vie des français, puisque 74 % des personnes interrogés ont déclaré déjà l’avoir utilisée.

    >Lire aussi : La signature électronique pour les nuls : les 5 points à retenir en vidéo

    La confiance, une nécessité pour la signature électronique

    Pour les Français, il est important de se sentir en sécurité et en confiance face à ce service dématérialisé. D’après l’étude, les personnes interrogées ont plutôt tendance à avoir confiance en la signature électronique. Ils estiment à 58 % que la signature électronique est un moyen juridiquement identique à la version manuscrite. 

    >Lire aussi : La signature électronique en 2019 : marché, cadre légal et usages

    L’écologie comme principale motivation

    Selon l’étude de Neopost France, près de 55 % des personnes interrogées considèrent que la signature électronique est utile pour l’empreinte écologique. Egalement, elle constiturait pour 65 % des interrogés, un gain de temps.

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Saison 2, Ép. 9 - Sommes-nous devenus accros aux algorithmes ? Aux recommandations de nos réseaux sociaux ou encore aux IA génératives qui se démocratisent depuis plus d'un an ? Pour répondre à cette question, nous avons rencontré Luc de Brabandère. Il se définit comme un philosophe d’entreprise, un mathématicien, un professeur, mais aussi un heureux grand-père et un Européen convaincu. Ses multiples casquettes nourrissent ses divers travaux. Luc de Brabandère est notamment l'auteur de "Petite Philosophie des algorithmes sournois", publié aux éditions Eyrolles en octobre 2023. Pour le podcast d'Archimag, il nous livre ses réflexions sur les algorithmes et revient sur son parcours atypique.
    Publicité