Article réservé aux abonnés Archimag.com

Julien Pillot : "Uber, Amazon et Airbnb sont engagés dans une entreprise de conquête économique mondiale"

  • julien_pillot_gafa.png

    Julien-Pillot-Gafa-strategie
    Pour Julien Pillot "Amazon, Airbnb et Uber sont des entreprises numériques qui savent très bien analyser, grâce à des algorithmes particulièrement puissants, les très nombreuses (et précises) données qu’elles collectent" (DR)
  • Julien Pillot est enseignant-chercheur en économie et stratégie à l’Inseec Grande École. Après avoir passé cinq ans au sein du groupe Xerfi, il mène des recherches sur les stratégies innovantes des industries de réseaux physiques et numériques. Il analyse pour Archimag celles des géants du numérique, leurs choix économiques, leurs offres de service, leurs forces (entre autres, les algorithmes et les données des utilisateurs) et leurs faiblesses (notamment leur réputation et leur rapport au travail indépendant).

    Temps de lecture : 9 minutes

    Vous avez analysé les stratégies de trois géants du numérique : Uber, Amazon et Airbnb sont-ils engagés dans une entreprise de conquête du monde ?

    Sur le plan économique, on peut le dire. Chacune de ces entreprises est engagée dans des activités et sur des marchés où elles parviennent à un statut d’ultra-dominance selon le concept du « winner takes all ».

    Cela s’explique par les effets de réseau : si vous cherchez un moyen de locomotion à Paris, l’application Uber a plus de chances de vous procurer dans un temps record un chauffeur disponible pour effectuer la course. Et si, de son côté, le chauffeur fait le même calcul, il ira sur Uber plutôt que sur des applications concurrentes car c’est là que se trouvent les clients.

    Ce calcul se répète sur le market place d’Amazon où un vendeur indépendant trouvera plus de clients potentiels que sur une plateforme concurrente. De son côté, le client va sur Amazon car il sait qu’il trouvera un nombre incalculable de produits.

    Et c’est cette même logique que l’on retrouve chez Airbnb dans le domaine de la location de logements avec une offre plus diversifiée, plus étendue territorialement et plus compétitive.

    S’ils doivent choisir une seule application, les offreurs et les clients vont sur ces trois services car c’est là que se trouve l’offre la plus variée et la plus compétitive.

    enlightenedLire aussi : Une cinquantaine d'acteurs du numérique et d'élus appellent à la création d'un label "Numérique Souveraineté France"

    Uber, Amazon et Airbnb ont-ils bouleversé les principes de l’économie classique ?

    Oui et non. Prenons l’exemple d’Airbnb. Il représente une nouvelle façon de commercer dans le marché de l’hébergement touristique. Airbnb met en relation des clients qui cherchent un logement dans une zone donnée et des propriétaires qui sont disposés à les louer à la date et au prix demandés.

    Cela a changé la donne : il est désormais possible de pénétrer ce marché sans investir dans le foncier, ni dans les murs, ni dans la formation de personnel pour délivrer le service client. En ce sens, Airbnb a bouleversé certaines bases du marché de l’hôtellerie, en massifiant et centralisant les échanges via sa....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    covid-19-bibliotheque-confinees
    Mesures sanitaires de lutte contre la pandémie de Covid-19, la fermeture au public des bibliothèques puis l’interdiction de déplacement en France, entrées en vigueur le 14 puis le 17 mars 2020, ont évidemment fortement impacté les établissements. Un confinement qui ne s’est pourtant pas traduit par l’arrêt d’activité des bibliothécaires. Nombreuses ont été leurs initiatives, d’une part, pour continuer de proposer une offre de lecture et de culture, d’autre part, pour accompagner les publics dans cette situation nouvelle. Les ressources numériques ont été sollicitées comme jamais. Les bibliothécaires universitaires ont également agi. A l’étranger, les actions durant le confinement ou en phase de déconfinement sont aussi le lot des bibliothèques. Enfin, pour le secteur des librairies et de l’édition, cette période se traduit par de lourdes difficultés économiques. Peu à peu, chacun se tourne vers l’après.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    4
    C'est le montant de la levée de fonds réalisée par la start up Affluences.
    Publicité