Publicité

Bluffant : un photographe incruste des photos d'archives dans le Paris d'aujourd'hui et brouille l'espace-temps

  • Paris-Fenetres-Histoire-Couv1.jpg

    La Place de l'Opéra en 1900. (©Julien Knez - Léon et Lévy/Roger-Viollet)
  • De la Commune à Mai 68, arpentez Paris et cheminez dans son histoire, comme si vous y étiez !

    Julien Knez (alias Golem13) avait déjà fait sensation il y a deux ans avec sa série de photos dédiées à la Libération de Paris. Le photographe Français récidive avec sa nouvelle série de clichés, "Paris. Fenêtre sur l'Histoire", qui repose sur le même principe de travail : incruster des photographies d'archives dans des vues actuelles. Cette fois-ci, c'est à l'Histoire de Paris, de la Commune (1871) à Mai 68, que Julien Knez s'est attaqué. 

    Brouiller l'espace-temps

    Photos anciennes à la main, le jeune photographe a sillonné la capitale à la recherche de lieux figurant sur les archives préalablement récupérées afin de les confondre en un seul cliché brouillant l'espace-temps. Carrefour entre le passé et le présent, le résultat est spectaculaire. Il permet à chacun de se promener à travers les époques et de s'imaginer, l'espace d'un instant, en véritable acteur de l'Histoire. 

    "Se promener au coeur de l'histoire en train de se faire"

    "L’incrustation de photographies historiques dans des vues contemporaines ouvre d’étonnantes fenêtres sur le passé, explique-t-il sur son site internet. Ainsi, l’événement qui n’avait pas nécessairement laissé de trace matérielle retrouve une véritable existence et la ville d’aujourd’hui se voit littéralement habiter par son histoire. Plus que jamais, le contemporain curieux est convié à une plongée dans le temps comme s’il lui était offert de se promener sur différentes scènes, au cœur de l’histoire en train de se faire".

    Les 80 clichés de cette séries sont rassemblés dans un livre publié aux Éditions Parigramme, le 24 mars 2016 : Paris. Fenêtre sur l'Histoire.

    Place Vendôme. Mai 1871 :

    Rue du Faubourg-du-Temple. 1871 :

    Jardin du Luxembourg. 1895 :

    Place de l’Opéra. 1900 :

    Tour Eiffel. 1900 :

    Quai de Conti. 1900 :

    Boulevard de Clichy. 1900 :

    Avenue de Friesland. 1909 :

    Boulevard Saint-Denis. 1910 :

    Métro Odéon. Janvier 1910 :

    Quai d’Orléans. 1930 :

    Boulevard Haussmann. Juin 1930 :

    Place de l’Opéra. Juin 1940 :

    Place de l’Hôtel-de-Ville. Août 1944 :

    Rue Gay-Lussac. Mai 1968 :

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    Exposer est un temps fort dans la vie d’un service d’archives. Où différents éléments du fonds vont être sortis, peut-être en dehors même des murs, à moins qu’il s’agisse d’une exposition virtuelle. Les motivations pour monter une exposition sont multiples, internes ou externes, répondant en particulier à une demande culturelle ou éducative. Il faut des mois, voire davantage, pour mener à bien une exposition. Des budgets parfois importants sont engagés, sans compter la mobilisation des agents. Alors, autant bien se préparer - une norme Afnor apporte un cadre -, en veillant à bien choisir son matériel d’exposition.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    48
    C'est le pourcentage des entrepreneurs qui craignent des risques d'erreur administrative liés à la dématérialisation des procédures de création d'entreprise.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Indispensable

    Bannière BDD.gif