KB Crawl veille pour les PME

 

Aider les PME/PMI à trouver réponse à leurs problématiques de veille sur Internet. Tel est l’objectif de la cellule de veille du service innovation et intelligence économique de la CCI (Chambre de commerce et d’industrie) de l’Essonne. Utilisateurs d’outils de veille de plusieurs éditeurs de logiciels ils ont choisi de déployer KB Crawl pour optimiser et renforcer leurs prestations aux entreprises.

Deux conseillères en intelligence économique et veille Intelligence économique.  ">i stratégique, devant un poste de consultation du pôle intelligence économique de la CCIi de l’Essonne.
 Véritable outil au service des acteurs économiques du département, la cellule de veille du service innovation et intelligence économique de la CCI de l'Essonne permet à toutes les PME/PMI qui le souhaitent de collecter l'informationi stratégique nécessaire à la surveillance de leur environnement. Pour les aider dans leur démarche, elle dispose d'un ensemble de moyens techniques, documentaires ou humains mutualisés. " Les PME n'ont, en général, ni les moyens ni la capacité à mettre en place une cellule de veille, que ce soit pour des questions de ressources humaines, financières ou techniques, explique Charles-Henry Rheinart, chef de service innovation et intelligence économique. Nous avons, au sein de la cellule de veille, des personnes spécialisées dans ce domaine, nous sommes abonnés à des fonds documentaires, à des serveurs de bases de données et nous disposons d'outils logiciels. Nous pouvons ainsi être à la disposition des entreprises dans leur démarche d'intelligence économique en leur fournissant les produits de veille dont elles ont besoin. " La cellule de veille du pôle Intelligence économique, composé de quatre personnes, est ainsi à même de fournir une prestation couvrant la plupart des besoins des entreprises : veille technologique, concurrentielle, commerciale, réglementaire et juridique, veille presse mais aussi recherche d'antériorité de marque, de raison sociale ou encore de noms de domaines. En plus des fonds documentaires, la cellule est équipée d'un certains nombre d'outils de surveillance de l'information électronique tels que Copernic Pro, Linkman, Website Watcher, KB Crawl, Wordmapper, Windex… Et si tous ont leur particularité, c'est KB Crawl de l'éditeur BEA Conseil qui, pour Charles-Henry Rheinart, offre la plus grande valeur ajoutée.

de l'importance d'être alerté

Après avoir réalisé, au début de l'année 2005, une analyse des besoins en informations de trente PME/PMI et de la meilleure façon d'y répondre, la cellule de veille de la CCI a porté son choix sur  le logiciel KB Crawl. Cet outil de veille automatisée sur Internet">i permet à la fois de scruter le web visible (sites ou parties de sites web sécurisés ou non, extranets, intranets, newsgroups, fils RSSi, forums de discussion, documents PDFi, Word ou Excel publiés en ligne) et le web invisible (bases de données en ligne, formulaires de recherche et d'identification). Il permet également, et c'est l'une de ses fonctionnalités la plus impressionnante, de paramétrer des alertes mailcourriel">i sur la base de requêtes complexes construites à l'aide d'opérateurs booléens, de troncatures et d'opérateurs de proximité. Le veilleur est ainsi dispensé de revenir périodiquement sur les mêmes sites, pour prendre connaissance des éventuelles nouveautés. " Les créateurs d'entreprises et les porteurs de projets n'ont pas beaucoup de temps à consacrer à la lecture de rapports de veille, et encore moins à la recherche d'information stratégique. Par contre, ils sont très enthousiasmés à l'idée de recevoir, dans leur messagerie électronique, une note leur indiquant l'arrivée d'une nouvelle information de première importance pour leur activité, détaille Charles-Henry Rheinart. On a choisi KB Crawl pour pouvoir leur fournir des abonnements alerte pertinents mais, aussi, parce que l'outil permet une profondeur de surveillance jamais atteinte par les logiciels que nous utilisions jusqu'à présent. "
L'implémentation KB Crawl au sein du service de veille de la CCI a été très simple : le logiciel s'installe sur n'importe quel PC en moins de cinq minutes (Pentium 800 MHz et 256 Mo de mémoire RAM minimum- une version de démonstration est téléchargeable sur le site web de l'éditeur). Son utilisation nécessite, toutefois, une bonne connaissance de la manipulation de l'information numérique. Au sein de la CCI, aucune formation n'a été nécessaire, les veilleurs étant déjà habitués aux aides techniques logicielles. Ils se sont très vite approprié l'outil en se faisant la main notamment sur des produits d'alerte créés pour leurs besoins internes. Toute l'équipe est aujourd'hui en mesure d'apporter cette connaissance aux PME/PMI clientes. Elle applique désormais une méthodologie rigoureuse pour dispenser le meilleurs services aux entreprises. D'abord, identifier leurs besoins réels en information stratégique. Puis, structurer et les hiérarchiser ces besoins en définissant des thématiques de veille. En montrer les outils applicatifs, ensuite, dans son centre de démonstration. Cette salle aux six postes informatiques en accès libre, permet d'assurer des séances d'initiation aux outils logiciels pour la veille automatisée du web visible et invisible. Et de convaincre les PME de la nécessité d'une meilleure surveillance de leur environnement.
 
pour en savoir + : 

 
KB Crawl de BEA Conseil
Prix : à partir de 2 500 euros HT
Une version d'essai est disponible sur le site de l'éditeur
La CCI de l'Essonne
Le portail de l'intelligence économique
 
pallier à la chronophagie de la veille

D'autres outils destinés à soutenir les acteurs économiques de l'Essonne dans leur démarche d'intelligence économique vont bénéficier des fonctionnalités de KB Crawl. Le logiciel sera notamment déployé et utilisé pour la nouvelle version du portail d'intelligence économique des Chambres françaises de commerce et d'industrie (www.portail-intelligence.com), créé en 2001 en partenariat avec l'Agence pour la diffusion de l'information technologique (Adit). " Actuellement, nous surveillons plus de 300 sites pour les besoins du portail, c'est un boulot de dingue, qui prend énormément de temps ", souligne Charles-Henry Rheinart. Pour la prochaine version, prévue au début de l'année 2006, cette surveillance sera automatisée par KB Crawl, offrant ainsi aux utilisateurs une information actualisée plus souvent. " La personne actuellement en charge du portail va rentrer les 300 sites à surveiller et cette surveillance deviendra automatique, explique-t-il. Cette étape va prendre énormément de temps, c'est d'ailleurs la plus grosse partie du travail. Ensuite, une fois KB Crawl paramétré, on va gagner du temps que l'on pourra consacrer à  des actions aussi importantes comme la recherche de nouveaux contenus, de nouvelles bases de données et de nouveaux sites webs  à référencer. On pourra ainsi faire évoluer et grossir le portail. " Les fonctionnalités d'alerte de KB Crawl seront également utilisées pour abonner les 300 organisations utilisatrices à un "pushi informationnel" généré automatiquement et recevoir, par courrier électronique, toutes les nouveautés. Voilà de quoi les inciter à revenir sur le portail. Et à veiller.
 

Le Mag

Tout Archimag, à partir de 9,50 €
tous les mois.

Le chiffre du jour

Le magazine Archimag est présent sur les trois podiums dédiés aux revues professionnelles préférées des bibliothécaires, des archivistes et des documentalistes ! Un grand merci pour votre confiance !

Recevez l'essentiel de l'actu !