Article réservé aux abonnés Archimag.com

Vente et relation client : au revoir l’éditique, bonjour le CCM !

  • vente-relation-client-editique-ccm.jpg

    vente-client-editique-ccm
    Avec le CCM, il s’agit de « suivre » le client, de manière proactive, via son ordinateur et son smartphone. (Freepik/Wayhomestudio)
  • Face à des clients hyperconnectés et à leurs comportements numériques, l’éditique a nécessairement évolué. On parle aujourd’hui plus volontiers de customer communication management ou CCM : un moyen fiable de faire parvenir de l’information, envoi d’un simple document ou informations légales. Mais elle devient aussi un outil de vente, un outil d’image et franchit un pas vers la dématérialisation de certains processus. Pour une expérience client optimisée. Voici ses avantages.

    mail Découvrez Le Brief de la Démat, la newsletter thématique gratuite d'Archimag dédiée aux professionnels de la dématérialisation et de la transformation numérique !

    De l’éditique aux logiciels d’édition de document

    Produire de manière automatisée les documents d’une organisation publique ou privée : c’est le travail de l’éditique (néologisme de “édition informatique”).

    Depuis les années 1960, les impressions offset et laser, procédés encore utilisés, font beaucoup pour cette activité. Mais la révolution majeure arrive avec la démocratisation des ordinateurs et la publication assistée par ordinateur (PAO). Dès lors, l’ensemble de la chaîne d’impression est impactée : maquettage, composition, mise en page, post composition, impression et mise sous pli.

    Au début de l’ère informatique, les entreprises se sont servies de l’impression pour “communiquer” avec leurs clients bien souvent par obligation légale. Il s’agit alors principalement d’envoi de documents dits “transactionnels” tels que des relevés de banque, des polices d’assurance, ou avis d’opération.

    > Lire aussi : Le duo intégrateur-éditeur, combo gagnant pour réussir le déploiement d’une solution CCM

    Programmes intégrés

    Pour y parvenir, les organisations utilisent des systèmes de production documentaire, autrement dit des programmes intégrés aux outils métier producteur de données. Ces systèmes assurent à la fois l’extraction des données, la mise en page des maquettes, apposent les informations sur la page, jusqu’au pilotage des imprimantes. A cette époque, malgré des systèmes lourds et complexes, mener un processus d’impression de bout en bout sans interruption relève d'une évolution majeure.

    L’objectif premier de produire des documents en masse est atteint. Au gré des évolutions technologiques les plateformes éditiques ou de composition se sont tournées vers de nouvelles fonctionnalités, centrées sur les éléments de personnalisation de la relation client et la distribution sur l’ensemble des nouveaux canaux.

    > Lire aussi : La gestion de la relation client dans les entreprises françaises

    Le CCM pour suivre les clients sur internet et les smartphones

    Une plateforme CCM est un moyen fiable de faire parvenir de l’information, envoi d’un simple document ou informations légales. Mais elle devient aussi un outil de vente, un outil d’image et franchit un pas vers la dématérialisation de certains processus.Ces nouveaux usages sont dus en grande partie à la démocratisatio....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    veilleurs-documentaliste-teletravail
    Deux ans après le premier confinement destiné à lutter contre la pandémie de Covid-19, comment la « vie d’après » des documentalistes et des veilleurs s’esquisse-t-elle ? Télétravaillez-vous davantage ? Dans quelles conditions ? Accédez-vous facilement à vos données et logiciels ? Cela produit-il des changements dans vos missions ? Votre place dans l’organisation reste-telle la même ? Comment le travail collaboratif s’en ressent-il ? Ces évolutions vous conviennent-elles ? Archimag vous livre les résultats de son enquête. Ils sont commentés par différentes personnalités ou observateurs reconnus. Des professionnels témoignent de leur nouveau quotidien.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.

    supplement-confiance-numerique-270500.png