Article réservé aux abonnés Archimag.com

4 pièges à éviter sur un projet numérique

  • methodologie-gestion-projet-numerique.jpg

    methodes-gestion-projet-numerique-erreurs-eviter
    Quelle méthodologie adopter pour mener à bien un projet numérique et quelles sont les erreurs à éviter ? Réponses... (Tirachardz/Freepik)
  • Numérisation des fonds, Ged, signature numérique, expositions virtuelles… les professions de l’information n’échappent pas à la numérisation croissante des usages. L’élaboration, la mise en œuvre et la clôture de ces projets nécessitent méthode et organisation. Voici les écueils à éviter pour réaliser une bonne gestion de projet numérique.

    mail Découvrez toutes les newsletters thématiques gratuites d'Archimag dédiées aux professionnels de la transformation numérique, des bibliothèques, des archives, de la veille et de la documentation.

    Le plan d’investissement France 2030 prévoit d’injecter 400 millions d’euros dans des entreprises innovantes françaises avec pour objectifs de mieux partager les données culturelles, d’accélérer la numérisation et la diffusion des contenus et de déployer de nouveaux lieux culturels innovants.

    Si vous êtes nostalgique des catalogues sur fiches Bristol, préparez-vous car l’avenir est à la métadonnée !
    Mais alors, quels sont les quatre plus grands « bugs » possibles sur un projet numérique et comment les éviter ?

    Lire aussi : The Shift Project : "si l’on veut que la culture perdure, il ne faut pas nier les enjeux environnementaux !"

    I- Faire long feu

    Imaginez la situation : vous avez numérisé avec succès le dernier document du fonds d’archives. Ce projet tentaculaire vous a mobilisé des mois durant. Vous êtes parvenu à le mener tambour battant malgré tous les problèmes techniques et pressions politiques. Oui mais voilà, les problèmes s’accumulent :

    • pour accéder au fonds, chaque utilisateur doit se créer un nouveau compte ;
    • les documents sont au format image : impossible de faire une recherche textuelle ;
    • une partie du fonds fait l’objet d’un recours juridique de la part des ayants droit.

    Le projet a bien abouti. Est-ce un succès pour autant ? Pas du tout.

    La cause profonde, c’est le manque de définition des objectifs. Pourquoi numérisait-on ce fonds en premier lieu ? Pour avoir des fichiers numériques ? Non. Les objectifs étaient de se prémunir d’un incendie, donner accès aux écoliers, faciliter la recherche pour les généalogistes, etc.Pour éviter ce risque sur vos ....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    ged-automatisée-valeur-ajoutée
    Avec l’automatisation, les applications de gestion électronique des documents (Ged) peuvent franchir un pas de plus en faveur des organisations dématérialisées. Les enjeux sont multiples : gain d’efficacité, bien sûr, mais aussi meilleures fiabilité et traçabilité. Pour automatiser davantage, il faudra identifier les flux, chasser les tâches sans valeur ajoutée, modéliser, tester, mettre en oeuvre…
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    C'est le montant total des pénalités infligées aux entreprises en 2022 - et à l'échelle internationale - pour le non respect du RGPD.

    supplement-confiance-numerique-270500.png