Article réservé aux abonnés Archimag.com

Pascal Boniface : "l'intelligence artificielle est la nouvelle frontière de la rivalité des puissances"

  • pascal-boniface-intelligence-artificielle.jpg

    pascal-boniface-intelligence-artificielle
    Pascal Boniface estime que "savoir garder nos talents (…), aider les licornes à se développer, rattraper notre retard dans les investissements en faveur de l’intelligence artificielle…" est primordial. (DR)
  • Pascal Boniface est fondateur et directeur de l’Institut de relations internationales et stratégiques (Iris). Il est également l’auteur de plus de 60 ouvrages dont « Géopolitique de l’intelligence artificielle » (Éditions Eyrolles, 2021). Selon lui, l'intelligence artificielle est devenue un objet de rivalités géopolitiques. Pour Archimag, il décrit cet affrontement technologique entre la Chine et les Etats-Unis ainsi que le réveil européen actuel. 

    mail Découvrez les newsletters thématiques et gratuites d'Archimag dédiées à tous les aspects de la gestion de l'information et de la transformation numérique des organisations !

    En préambule de votre ouvrage, vous citez Vladimir Poutine : « Le pays qui sera leader dans le domaine de l’intelligence artificielle dominera le monde ». On pourrait ajouter des déclarations similaires des dirigeants chinois et nord-américains Xi Jinping et Barack Obama. L’IA est-elle devenue un objet de rivalités géopolitiques ?

    Tout à fait, cette phrase de Vladimir Poutine est très forte. Nous pouvons désormais constater que la rivalité stratégique entre la Chine et les États-Unis se joue principalement dans le domaine de l’intelligence artificielle.

    La plupart des grands acteurs internationaux ont une conscience claire du déclassement technologique, économique et stratégique qu’ils pourraient connaître s’ils ne sont pas présents sur le terrain de l’intelligence artificielle. L’IA est la nouvelle frontière de la rivalité des puissances.

    enlightenedLire aussi : Résister à la violence technologique peut devenir un projet politique

    La bataille pour la suprématie technologique se jouera-t-elle entre la Chine et les États-Unis ?

    Pour l’instant, cette bataille se joue en effet principalement entre ces deux pays. L’Europe va-t-elle se mêler de la partie ? Ou ne sera-t-elle que la spectatrice passive de ce duel ? Est-elle condamnée à jouer le rôle de partenaire junior de l’un ou de l’autre ?

    Il semble que l’on assiste à un réveil européen, mais ce réveil a été très long à venir. À ce jour, je constate que la Chine et les États-Unis disposent d’une très large avance sur l’Europe. L’enjeu pour notre continent est de prendre part à cette bataille. La Commission européenne devra montrer sa détermination.

    enlightenedLire aussi : Diana Filippova : "nous vivons dans un monde de propagande algorithmique"

    Une cinquantaine de pays sont engagés dans la course. Où se situent la France et l’Europe et quels sont leurs atouts ?

    Il faut travailler sur les deux échelons : national et européen. Pour résister à la Chine et aux États-Unis et parler d’égal à égal, les choses se passent à l’échelle européenne avec 27 États membres.À l’échelle nationale, nous avons tout de même des choses à faire : savoir garder nos talents....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    vrac-numerique
    L’entassement croissant et pas toujours cohérent de documents sur les serveurs est un phénomène qui touche les entreprises comme les administrations. Quelle est l’origine de ce vrac numérique ? Comment se manifeste-t-il ? Quelle est son ampleur ? Pour faire face, à quelle théorie archivistique peut-on se rattacher ? En pratique, une méthode rigoureuse permet de le résorber. De plus, différentes sortes d’outils logiciels sont à disposition pour cette gestion. Retour d’expérience au ministère des Armées.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    dont 290 numéros en accès libre, soit 20 000 pages d'articles... Archimag met à jour sa collection en ligne ! Le magazine de référence des professionnels du management de l'information complète la numérisation de ses anciens numéros jusqu'en décembre 2020 et permet désormais aux internautes de consulter gratuitement ceux couvrant la période de sa création, en juin 1985, jusqu'en décembre 2015.
    Publicité

    Catalogue Gestion des Data 2022 Serda Formation