Article réservé aux abonnés Archimag.com

Faire appel à un prestataire de veille : mode d'emploi

  • prestations_veille.jpg

    prestation-veille
    Il existe une multitude de prestataires de veille aux dimensions variables. Cabinets à vocation internationale, entités publiques ou des structures plus modestes. Panorama. (Freepik/Rawpixel.com)
  • Les entreprises qui souhaitent mettre en place un dispositif de veille peuvent s’adresser à des prestataires spécialisés. À leur service, des cabinets à vocation internationale, des entités publiques, mais aussi des structures plus modestes capables de s’adapter aux besoins opérationnels de leurs clients. Tour d’horizon.

    Temps de lecture : 6 minutes

    C’est l’un des acteurs historiques de l’intelligence économique en France. Créée en 1992, l’Agence pour la diffusion de l’information technologique (Adit) propose un large spectre de prestations liées aux risques informationnels.

    En près de trente années d’activité, cette agence qui se présente comme "le leader européen de l’intelligence stratégique", avec un chiffre d’affaires de 75 millions d’euros, recourt largement aux pratiques de veille pour les besoins de ses clients : veille technologique, veille réglementaire, veille pays…

    enlightenedLire aussi : Tout ce qu'il faut savoir sur la veille quand on lance son projet + les outils gratuits pour débuter

    Et ses collaborateurs doivent être à l’aise avec ces pratiques de veille comme en témoignent les offres d’emploi mises en ligne sur son site : un consultant senior devra être en mesure de "collecter des informations à haute valeur ajoutée (notamment via des recherches sur sources électroniques et la conduite d’entretiens informels)". Un analyste Chine sera "en charge de la réalisation complète de veilles, d’études et d’analyses complexes en prise avec les réalités politique, industrielle, technologique, financière et réglementaire chinoises".

    Les prestations veille de l’Adit lui permettent d’être présente sur de nombreux segments : études sectorielles, fraude et contrefaçon, cartographie des décideurs, e-réputation… Par ailleurs, elle peut également compter sur un réseau de correspondants veilleurs à travers le monde, chargés de remonter de l’information sur des thèmes jugés prioritaires (Veille stratégique et PME. Pierrette Bergeron. Presses de l’Université du Québec).

    enlightenedLire aussi : Quel logiciel de veille choisir en 2020 (avec tableau comparatif)

    Prestations de veille : des acteurs qui ne boxent pas dans la même catégorie

    À côté de ce poids lourd, il existe une multitude d’acteurs aux dimensions variables. Après une certaine frénésie dans les années 2000, le marché de la prestation de veille semble s’être quelque peu resserré.Selon un recensement effectué par l’Annuaire des cabinets d’intelligence économique et de veille ....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    Bibliothèque-fake-news
    Les bibliothèques sont le lieu de tous les médias, traditionnels (livres, revues, cinéma…) et numériques (internet, réseaux sociaux, jeux…). Cela les met en bonne place pour prendre des initiatives contre les fake news. Les fausses informations se glissent en effet partout, atteignant des publics vulnérables, consentants ou tout simplement inattentifs.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    C'est le nombre de dossiers médicaux partagés ouverts par les assurés.
    Publicité

    Veille 2020.PNG