Article réservé aux abonnés Archimag.com

France Gesta, l'avantage stratégique de la market intelligence

  • france_gesta_portrait-veille-finance-market-intelligence.jpg

    france-gesta-maket-intelligence-industrie
    France Gesta est analyste market intelligence depuis trois ans pour un éditeur de logiciels et de solutions technologiques dans l’industrie. (DR)
  • France Gesta est analyste market intelligence depuis trois ans pour un éditeur de logiciels et de solutions technologiques dans l’industrie textile pour les marchés de la mode, de l’automobile et de l’ameublement. Un métier qui demande beaucoup d’organisation et de polyvalence.

    mail Découvrez Le Push du Veilleur, la newsletter thématique gratuite d'Archimag dédiée aux professionnels de la veille et de la documentation !


    Au sommaire :


    Les journées types en market intelligence n’existent pas pour France Gesta, à l’exception de la récurrence de sa mission matinale : "lorsque j’arrive le matin, je passe plus d’une heure à réaliser une revue d’information à l’aide de logiciels de veille tels que Sindup ou Inoreader ainsi qu’avec des outils et des données open source. Les résultats sont ensuite résumés et distribués auprès des équipes concernées de l’entreprise."

    Une veille qui lui permet à la fois de se mettre à jour sur les évolutions de la concurrence et sur celles du marché en général.

    L’analyste market intelligence effectue des tâches diverses - veille concurrentielle, veille marché… - tout en étant responsable de la rédaction d’études et de l’élaboration de livrables sur différents projets : présentations, webinaire, etc.

    Lire aussi : Ces start-up qui voguent sur l'open data

    "Je réponds également aux questions des équipes, je participe à la rédaction de certaines tribunes dans les médias, et j’interviens en support des équipes grâce au fruit de mes recherches", indique-t-elle.

    Analyste market intelligence : une position centrale

      Mais ce qui lui prend le plus de temps, c’est la restitution et la vulgarisation de l’information. Il faut que cette information soit compréhensible et exploitable pour toute l’entreprise.

      "Mon métier a la particularité d’analyser la donnée, mais également de la restituer", précise France Gesta. "Il n’est parfois pas évident d’adapter l’information pour des équipes qui ont des niveaux d’acculturation différents." La position de l’analyste est donc centrale dans l’entreprise.

      "Un analyste market intelligence collabore avec tout le monde, puisque son travail consiste à chercher l’information, à en faire des liens et à les communiquer pour apporter tous les éléments nécessaires aux équipes dans leurs prises de décisions."

      Au sein d’une grande entreprise, le travail fourni par un analyste market intelligence est forcément multiple. Dirigé sur l’ameublement et la mode, le rôle de France Gesta a une portée à la fois commerciale (en aidant les équipes terrain à mieux comprendre les dynamiques du marché) et une portée « produit » (en alertant les équipes sur leurs concurrents).

      "Nous allons également chercher de l’information auprès de nos clients, puisque nous sommes amenés à réaliser des questionnaires et des interviews thématiques afin de connaître leurs nouvelles attentes", explique-t-elle.

      Lire aussi : Performance de la veille : la preuve par l’usage

      Ce que France Gesta préfère dans le métier ? "Toute la partie en amont, à savoir la recherche. C’est toujours intéressant de savoir comment transformer une donnée en information stratégique pour l’entreprise." Selon elle, les données sont à la portée de tous, mais leur transformation en une information utile demande une gymnastique plus technique.

      Un métier qui se transforme

      Dans un contexte d’affaire de plus en plus volatile et sur des marchés à haute pression concurrentielle - comme celui de la mode -, faire de la veille devient un avantage stratégique à prendre en considération pour les entreprises. Les missions évoluent donc constamment selon les besoins.

      "En termes de livrables, nous avons des projets récurrents, comme des études que nous fournissons à peu près tous les ans", explique-t-elle. "Pour le reste, ce sont des missions évolutives qui dépendent de la variation des besoins des équipes."

      Veille, analyse, interprétation des données, rédaction… Finalement, cette adaptation constante présente à la fois un défi, mais également une opportunité d’apprendre et de créer de la diversité dans le quotidien de France Gesta. "C’est ce qui me plaît dans le métier", s’enthousiasme-t-elle : "aller toujours plus loin dans la recherche fine d’information et dans l’analyse."

      Son profil en trois infos :

      • Sa formation : master de marketing stratégique
      • 3 qualités essentielles : curiosité intellectuelle, croisement des informations, adaptabilité
      • 3 outils utilisés : Excel, PowerPoint et une plateforme de veille (Sindup)
      Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
      veille financiere-market-intelligence-profils?
      De l’analyste en intelligence économique au veilleur stratégique, en passant par le spécialiste en data mining, le consultant en stratégie digitale ou encore le chargé de veille concurrentielle… Tous possèdent une expertise spécifique pour aider les entreprises à anticiper les tendances du marché et à prendre des décisions éclairées.
      Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
      À lire sur Archimag
      Les podcasts d'Archimag
      Le Syndicat intercommunal d'énergies de Maine-et-Loire (SIÉML) s’est lancé dans un grand projet d’archivage électronique en 2023. L’opportunité de réduire l’impact carbone tout en optimisant les processus est apparue au cours du projet. Agnès Arendo, archiviste et déléguée à la protection des données du SIÉML, revient sur la mise en route et les grandes étapes de ce chantier.
      Publicité

      Serda Formation Veille 2023