Article réservé aux abonnés Archimag.com

Suresnes : action-animation de coconstruction des fonds BD et jeunesse

  • mediatheque-suresnes-participation-directe.jpg

    bibliotheque-suresnes-participation-usagers
    Discussion entre usagers et bibliothécaires pour choisir les titres qui intégreront les collections. (DR)
  • Après avoir invité les habitants à coconstruire l’offre d’un nouvel équipement de proximité ouvert en 2020, les médiathèques de Suresnes ont choisi de pérenniser la participation directe des usagers dans la constitution de leurs collections.

    Au sommaire :


    mail Découvrez Le Bibliothécaire Innovant, la newsletter thématique gratuite d'Archimag dédiée aux professionnels des bibliothèques et de la conservation !

    En 2018, à l’occasion de l’ouverture d’une nouvelle médiathèque de proximité, la Ville de Suresnes (49 250 habitants, Hauts-de-Seine) a choisi d’associer directement la population à la réalisation du futur équipement.

    Cette démarche participative ayant rempli ses objectifs, il a été décidé de proposer en 2020 un nouveau type de dispositif et d’animation invitant les usagers à contribuer directement aux collections de BD et d’albums, intitulé « Faites votre choix » !

    Nous souhaitions par là recréer au plus vite un lien privilégié avec nos usagers, mais également recueillir directement leur avis sur certains livres que nous hésitions à intégrer dans les collections des médiathèques (doutes sur la qualité ou la complexité de l’ouvrage, formats atypiques, etc.).

    Une invitation à participer

    Un système d’office a alors été établi avec notre libraire à qui nous envoyons chaque trimestre une liste d’une quinzaine de titres éligibles que nous souhaitons faire découvrir à nos lecteurs. Une fois reçus, ils sont proposés dans les espaces BD et Jeunesse des médiathèques avec une présentation spécifique et une invitation à participer à 1 heure 30 de discussion entre usagers et bibliothécaires pour choisir ceux qui intégreront les collections.

    Lire aussi : Bnf DataLab : ne manquez pas l'appel à projet 2022 !

    Des marque-pages, permettant aux lecteurs de donner leur avis (avec une note, etc.), et une urne sont également mis à disposition près des documents. Cela permet aux personnes ne souhaitant ou ne pouvant pas participer à l’animation de s’exprimer et de voter pour les ouvrages qu’ils souhaitent voir conserver !

    Les documents sont proposés plusieurs semaines à la consultation sur place afin de recueillir un nombre de retours significatifs et de bien promouvoir le rendez-vous avec les bibliothécaires. Une fois les avis rédigés ou exprimés par les usagers, nous retenons six à sept titres qui sont acquis sur un budget spécifique et renvoyons au libraire les autres titres.

    L’heure du bilan

    Dix rendez-vous après le lancement de notre premier « Faites votre choix », c’est pour nous l’heure du bilan sur cette démarche de coconstruction des collections avec nos usagers. Les supports BD et albums avaient été privilégiés, car ils nous semblaient « accessibles », permettant de se faire un avis après une lecture rapide, et liés à un secteur éditorial dynamique.

    Or il est vite apparu que les BD attiraient davantage de publics que les albums qui s’adressaient, en fait, à deux publics cibles, les enfants et les parents, aux pratiques très différentes !

    Lire aussi : 20 % des Français déclarent "lire" des audiolivres

    Contrairement à nos séances BD accueillant jusqu’à onze personnes et récoltant plusieurs dizaines d’avis, celles des albums doivent donc très prochainement évoluer : sélection plus resserrée, lecture des albums avec un vote des publics « à l’applaudimètre ».

    Il est également parfois difficile pour les bibliothécaires de se contenter d’animer les échanges entre usagers sans faire transparaître leur goût pour veiller à n’influencer personne. Ces actions participatives, rapportées au public parfois très restreint qui y participe directement, peuvent être jugées trop chronophages.

    Mais elles trouvent un écho positif auprès d’un plus large public et contribuent à conférer aux médiathèques l’image d’établissements ouverts et sensibles aux attentes des uns et des autres.

    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    coconstruire-bibliothèque-demain
    Pour que la bibliothèque de demain, municipale, intercommunale ou universitaire, réponde encore mieux aux besoins de ses publics, autant engager son évolution avec ses lecteurs ou visiteurs. La coconstruction est très tendance, faite d’échanges, de souhaits de bénéficier de services sur mesure, utiles, proches, d’envie de participation, de besoins d’intergénération...
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Le Syndicat intercommunal d'énergies de Maine-et-Loire (SIÉML) s’est lancé dans un grand projet d’archivage électronique en 2023. L’opportunité de réduire l’impact carbone tout en optimisant les processus est apparue au cours du projet. Agnès Arendo, archiviste et déléguée à la protection des données du SIÉML, revient sur la mise en route et les grandes étapes de ce chantier.
    Publicité

    sponsoring_display_archimag_episode_6.gif