Article réservé aux abonnés Archimag.com

Facture électronique : obligations et méthodes pour réussir son projet de dématérialisation

  • facture_electonique_projet.jpg

    projet-dematerialisation-facture-electronique
    Les factures électroniques doivent être conservées pendant 6 ans pour le droit fiscal et 10 ans pour le droit commercial. En cas de litige, vous devrez pouvoir retrouver facilement vos factures. (Freepik/Mindandi)
  • La facturation est l’un des postes clés des organisations. Avec elle, c’est tout un processus qu’il s’agit de dématérialiser. Pour mettre en place la facturation électronique dans son entreprise et réussir son projet de dématérialisation, il est essentiel de d’abord maîtriser le contexte réglementaire pour ensuite faire les bons choix et adopter la bonne méthode. Voici la marche à suivre pour (bien) adopter la facture électronique.

    Le recours à la facture électronique progresse depuis trois ans, en particulier au travers de l’obligation faite à l’État, mais également aux collectivités territoriales et à tous les établissements publics, d’accepter les factures électroniques. 

    Si cette facture électronique tend à se généraliser, l’opération suscite malgré tout encore des interrogations, à la fois réglementaires et techniques.

    >Lire aussi : Factures fournisseurs : bien mener son projet de démat

    Réglementation des factures électroniques : une législation adaptée et harmonisée

    En termes réglementaires, rappelons que la loi 2000-23 du 13 mars 2000 reconnaît la valeur juridique d’un document écrit sous forme électronique comme une preuve. 

    Par ailleurs, tous les pays européens sont désormais soumis aux règles définies par la directive 2014/55/UE concernant les relations commerciales avec le secteur public. Entrée en vigueur le 18 avril 2019, celle-ci précise que l’ensemble des administrations publiques européennes devront pouvoir accepter les factures de leurs fournisseurs au format électronique.

    Elle pose également les bases d’un modèle normalisé aux formats communs, de sorte que tout fournisseur d’un pays donné puisse collaborer avec toute administration publique européenne et contribuer ainsi au développement du commerce transfrontalier. 

    En effet, l’Europe parie depuis des années sur le développement de l’e-procurement, autrement dit ici la gestion électronique de l’ensemble du processus commercial entre le secteur public et ses fournisseurs.

    >Lire aussi : 6 points clés pour réussir son projet de dématérialisation des factures fournisseurs

    Le portail Chorus Pro, une solution technique mutualisée, a été gratuitement mis à disposition des fournisseurs pour les aider à respecter l'ordonnance du 26 juin 2014 qui impose aux fournisseurs de l'Administration publique d'émettre toutes leurs factures par voie électronique. Chorus Portail Pro permet en effet le dépôt, la réception, la transmission et le suivi des facture électroniques.

    Calendrier de la dématérialisation des factures entre l'Etat et ses fournisseurs

    La France, elle, a fixé quatre dates butoirs pour que toutes les factures entre l’État et ses fournisseurs soient progressivement dématérialisées :

    • à compter du 1er janvier 2017 pour les grandes entreprises ;
    • à compter du 1er janvier 2018 pour les entreprises de tailles intermédiaires ;
    • à compter du 1er janvier 2019 pour les petites et moyennes entreprises ;
    • à compter du 1er janvier 2020 pour les micro-entreprises.

    facturation_electronique_projet

    En France, les relations avec le secteur public représentent quelque 100 millions de factures. La bonne nouvelle, c’est que l’obligation de facturation électronique dans le secteur public entraîne inévitablement celle dans le secteur privé où on dépasse les 2 milliards de factures.

    >Lire aussi : La signature électronique pour les nuls : les 5 points à retenir en vidéo

    La facture électronique, même pour les petites structures

    Le droit européen s’est aussi donné pour objectif de simplifier, moderniser et harmoniser les règles et conditions régissant la TVA en ce qui concerne la facturation, tout en maintenant des dispositifs propres à garantir l’authenticité et l’intégrité des factures.En ce sens, la directive européenne de 2010-45-CE, ....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    Archimag-signature-electronique
    La signature électronique est l’une des clés essentielles de l’efficacité des organisations digitales. Depuis ses débuts, les prestataires qui la fournissent se livrent une rude concurrence dans un marché loin d’être stabilisé et qui suscite l’appétit des investisseurs.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans les Guides Pratiques Archimag !
    archimag-guide-dematerialisation
    Cherchant à toujours mieux répondre aux besoins des activités privées et publiques, la dématérialisation ne cesse d’évoluer. Selon le contexte, telle approche conviendra mieux qu’une autre… Affaire d’état du système d’information, de gouvernance et de stratégie. Mais derrière l’engouement pour le cloud (Saas), le marché doit être décrypté. De la Ged au réseau social d’entreprise, de multiples briques et assemblages peuvent servir la dématérialisation, tandis que l’intelligence artificielle bouscule les habitudes. Les derniers impératifs juridiques sont rappelés. Les concepts et les normes utiles sont décrits. Des méthodes montrent comment analyser ses processus et flux documentaires et élaborer le Swot déclencheur de son projet de dématérialisation. Comment se lancer dans la mise en oeuvre ? En connaissant les outils, matériels et logiciels, en acquérant de la méthode et en prenant exemple sur des retours d’expérience : gestion du courrier, traitement de la facture, signature électronique, coffre-fort numérique, automatisation des processus.
    Acheter ce guide  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    des bibliothèques proposant des ressources numériques ont constaté depuis le début du confinement une augmentation des usages de leurs ressources en ligne, selon une enquête flash menée par le ministère de la Culture fin mars 2020.
    Recevez l'essentiel de l'actu !
    Publicité

    Couv demat 2020.png