Article réservé aux abonnés Archimag.com

Déployer sa base de connaissance

  • deployer-base-connaissance-lex-europe-jo-eu.jpg

    eur-lex-jo-union-europeenne-base-connaissance
    EUR-Lex, le journal officiel de l’Union européenne, est basé sur un graphe de connaissance. (DR)
  • Qu’elle soit interne ou externe, le succès d’une base de connaissance repose en premier lieu sur son pilotage et son organisation. Voici quelques conseils d’experts pour la créer.

    mail Découvrez toutes les newsletters thématiques gratuites d'Archimag dédiées aux professionnels de la transformation numérique, des bibliothèques, des archives, de la veille et de la documentation.


    Au sommaire : 


    Le pilotage d’une base de connaissance varie selon le type de base que l’on souhaite créer et les profils qui en sont à l’initiative. Dans tous les cas, une personne doit être responsable de sa gestion.

    C’est même la condition d’un pilotage réussi, selon Julien De Coster, chef de produit chez Elium (anciennement Knowledge Plaza) qui commercialise une plateforme de partage des connaissances : « si la gestion de la base de connaissance est une “responsabilité commune”, elle est vouée à l’échec », affirme-t-il. « Lorsque la gestion de la connaissance est identifiée comme stratégique au sein d’une entreprise, un poste de knowledge manager (gestionnaire des connaissances) est généralement créé. C’est cette personne qui deviendra responsable de la gestion de la base de connaissance, avec l’appui de l’exécutif ».

    Y a-t-il un pilote dans la base ?

    Pierre Mariot est consultant sénior et gérant de Keolio Consulting, une agence spécialisée en knowledge management. Pour lui, différents types de personnes peuvent impulser la création de bases de connaissance liées à la capitalisation des savoir-faire et des expériences :

    • Initiative individuelle

    Exemple : une personne souhaite monter en compétences sur un sujet ou un collaborateur nouvellement arrivé constate que les sources de connaissance existantes sont insuffisamment précises ou peu pratiques.
    > Cette personne fera généralement de la base de connaissance un usage personnel et en sera naturellement le pilote.

    • Initiative collective au sein d’un même secteur ou service
    Exemple : un groupe de quelques opérationnels ayant la même initiative individuelle. > Le pilotage se fait en général par le groupe en autogestion avec un coordinateur ou un pilote plus impliqué.Initiative collective dans des secteurs ou services différentsExemple : dans une grande organisation, des personnes de ....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    comment-faire-vivre-bases-connaissance
    E-mails, fichiers et dossiers multiples, commentaires, messages instantanés, réseaux sociaux... Si vous souhaitez regrouper les expertises de votre organisation sur un sujet précis au sein d’un système unique et accessible en ligne, il est temps de vous lancer dans une base de connaissance!
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    C'est le montant total des pénalités infligées aux entreprises en 2022 - et à l'échelle internationale - pour le non respect du RGPD.

    Serda Foramtions Efficacité Professionnelle 2023