Article réservé aux abonnés Archimag.com

Isabelle Brasseur, manager documentaliste chez Deloitte : une vision avancée du télétravail

  • documentaliste-deloitte-teletravail.jpg

    documentaliste-Deloitte-teletravail
    "Nous étions préparés pour affronter le changement du télétravail", explique Isabelle Brasseur, manager documentaliste chez Deloitte Société d’Avocats. (Illustration Freepick/rawpixel.com)
  • Juriste de formation en droit des affaires et en droit fiscal, Isabelle Brasseur évolue en tant que senior manager documentaliste au sein du cabinet Deloitte Société d’Avocats. Un groupe avant-gardiste dans sa manière d’appréhender le télétravail : accompagnement des collaborateurs, services en matière de sécurité, sensibilisation des collaborateurs au risque d'hyper connexion. Voici comment la manager documentaliste vit ce travail à distance. 

    mail Découvrez Le Push du Veilleur, la newsletter thématique gratuite d'Archimag dédiée aux professionnels de la veille et de la documentation !


    Sommaire du dossier sur le télétravail des veilleurs et des documentalistes :


    isabelle-brasseur-documentaliste-deloitteLa crise du Covid a précipité la mise en place du télétravail dans de nombreuses entreprises, mais pas chez Deloitte. En avance sur son temps, le groupe a créé une première charte de télétravail dès 2018. En effet, deux années avant l’arrivée de la pandémie, l’entreprise anticipait les évolutions de méthodes de travail de demain.

    > Lire aussi : Quel avenir pour les documentalistes ?

    Le télétravail : un argument pour fidéliser les collaborateurs

    "Nous avions environ une à deux journées à la maison, mais le télétravail n’était pas la règle dominante. C’était juste un moyen de nous accoutumer", déclare Isabelle Brasseur, senior manager documentaliste. Une nouvelle politique attirante pour les salariés. C’était notamment un argument concret pour Deloi....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    veilleurs-documentaliste-teletravail
    Deux ans après le premier confinement destiné à lutter contre la pandémie de Covid-19, comment la « vie d’après » des documentalistes et des veilleurs s’esquisse-t-elle ? Télétravaillez-vous davantage ? Dans quelles conditions ? Accédez-vous facilement à vos données et logiciels ? Cela produit-il des changements dans vos missions ? Votre place dans l’organisation reste-telle la même ? Comment le travail collaboratif s’en ressent-il ? Ces évolutions vous conviennent-elles ? Archimag vous livre les résultats de son enquête. Ils sont commentés par différentes personnalités ou observateurs reconnus. Des professionnels témoignent de leur nouveau quotidien.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
    Publicité

    Serda Formation Veille 2023