Article réservé aux abonnés Archimag.com

Propriété intellectuelle : tout savoir sur le périmètre d'exploitation

  • propriete_intellectuelle_perimetre_exploitation.jpg

    perimetre-exploitation-propriete-intellectuelle
    Notion pivot de la propriété intellectuelle, le périmètre d'exploitation commande toutes les stratégies d'exploitation des oeuvres : quels périmètres se faire céder par les auteurs pour couvrir toutes les exploitations envisagées ? (Freepik)
  • La notion de « périmètre d’exploitation » est fondamentale en matière de propriété intellectuelle. C’est une des différences essentielles entre propriété matérielle et propriété intellectuelle.

    Temps de lecture : 8 minutes


    Guide pratique Archimag : Droit de l'information (5e édition)Pour en savoir plus sur le droit d'auteur, découvrez le guide pratique Archimag n°67 Droit de l'information - 5e édition publié en septembre 2020.

    Gouvernance de l’information, données personnelles, propriété intellectuelle… Le droit de l’information est omniprésent. Les textes de référence peuvent être anciens ; parallèlement, internet et le numérique conduisent à une production importante de nouvelles législations françaises ou européennes.

    Les nouvelles questions juridiques sont pléthore : protection des données à caractère personnel (RGPD), réforme du droit d’auteur, text et data mining, blockchain… Avocats, juristes et spécialistes interviennent dans cette cinquième édition et délivrent avertissements et conseils pratiques.

    >>> Je découvre le sommaire <<<


    enlightenedLire aussi : Droit d'auteur : un salarié ou un agent public est-il propriétaire de son oeuvre ?

    1. Définition de la notion de propriété « intellectuelle »

    Toute création émanant de l’esprit humain est protégée par un droit de propriété du créateur sur sa création. C’est notamment le cas des œuvres d’auteur, des marques, des brevets, des dessins et modèles.

    L’auteur dispose donc d’un droit de propriété sur son œuvre et ce « du seul fait de sa création » (article L.111-1 al. 1er du Code de la propriété intellectuelle), c’est-à-dire sans aucun dépôt ni autre formalité pour obtenir la protection.

    Si quelqu’un utilise l’œuvre d’un auteur (on dit « exploite », en droit d’auteur) sans son accord, c’est une sorte de vol, qualifié de contrefaçon en propriété intellectuelle. Il n’y a pas « vol », c’est-à-dire soustraction totale de l’œuvre à son auteur, mais utilisation de celle-ci sans l’accord de son propriétaire.

    C’est la différence entre un bien matériel dont on est dépossédé en bloc et un bien intellectuel, dont il est plus difficile de cerner les contours de la propriété.

    enlightenedLire aussi : Comprendre le droit d'auteur : qui est "auteur" ?

    2. De la connaissance, bien intellectuel…

    Faisons un détour par la philosophie de la connaissance et les États-Unis.Thomas Jefferson et le transfert de connaissanceThomas Jefferson, rédacteur de la Déclaration d’indépendance des États-Unis et un des premiers présidents de ce pays, s’est notamment opposé à la privatisation des idées et informations, qu’on....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    digital-workplace-teletravail
    Avec le récent confinement, beaucoup ont expérimenté le télétravail ou s’y sont plongés à forte dose. Les privilégiés disposaient d’une digital workplace, environnement de travail centré sur les besoins de l’utilisateur et ouvert au collaboratif. Cependant cette technologie est bien sûr aussi d’usage permanent en entreprise ou en mobilité.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    4
    C'est le montant de la levée de fonds réalisée par la start up Affluences.
    Publicité

    banniere-archimag_2_0.gif

    doc 2020.PNG

    banniere GP52 web.png