Article réservé aux abonnés Archimag.com

Dématérialisation : les Maisons de services au public, au plus près du citoyen

  • Maison_vallee.jpg

    maison-services-public-MSAP
    La maison de services au public de Schirmeck, dans le Bas-Rhin (Crédit : Ville de Schirmeck)
  • Plus de 1 600 Maisons de services au public accueillent les usagers qui éprouvent des difficultés face aux services publics dématérialisés.

    Sommaire du dossier :

    Au mois de janvier dernier, Jacques Toubon mettait en garde le gouvernement contre le tout-dématérialisation :

    "Il existe un risque d’exclure un certain nombre de citoyens car il n’y a pas d’égalité dans l’accès à internet en France. La dématérialisation des services publics supprime les distances, mais elle crée également des obstacles".

    Selon le Défenseur des droits, 7 millions de personnes - soit 12 % de la population française - ne se connectent jamais à internet. Et 18 millions de citoyens s’estiment incompétents lorsqu’il s’agit d’utiliser un service public en ligne.

    L'accueil du public des MSAP

    Pour venir en aide à ce public souffrant d’illectronisme, les Maisons de services au public (MSAP) offrent une large palette de prestations : accès à des postes informatiques, aide à la constitution d’un dossier administratif, numérisation ou impression d’un document, soutien pour les procédures en ligne comme la déclaration d’impôts par exemple… 

    Au mois de février 2019, le territoire français comptait 1 676 MSAP. L’immense majorité de ces implantations se trouve en métropole alors qu’on en compte une demi-douzaine dans les départements antillais (Martinique, Guadeloupe, Saint-Martin). Plus de 1800 agents accueillent le public dans ces structures....

    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !

    Archimag
    Pas à pas, l’administration avance vers un service public 100 % dématérialisé, comme le veut le programme Action publique 2022. Où en est-on aujourd’hui ? Dans quel esprit les projets sont-ils menés ? La direction interministérielle du numérique et du système d’information et de communication de l’État (Dinsic) et la direction interministérielle de la transformation publique (DITP) font le point. Ministère de la Culture, gendarmerie et Pôle Emploi font part de leurs expériences. Des outils spécifiques peuvent être à l’oeuvre. Les Maisons de services au public s’élèvent contre l’illectronisme.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    76
    des échanges se font par mail au sein des organisations. L'usage d'une plageforme digitale permet de désengorger la boîte mail.

    Recevez l'essentiel de l'actu !