Publicité

Gouvernance de l'information : définition, actualité et enjeux

La gouvernance de l’information, c’est quoi ?

Définition - Selon la norme ISO 24143 Information et documentation — Gouvernance de l’information, la gouvernance de l’information (GI) “est un cadre stratégique et pluridisciplinaire qui permet la collaboration entre les professions impliquées. Elle considère l'information comme un actif de valeur de l'organisme et peut procurer” des avantages.


> Faites défiler la page pour découvrir tous les articles d'Archimag sur la gouvernance de l'information


magazine-gouvernance-information-definition-avantages.jpgLe principe concerne alors toute la stratégie et l’organisation en matière d’information numérique, de documents, d’archives ou encore de données en lien avec l’activité d’une entreprise ou d’une entité publique.

Aujourd’hui, la gestion de l’information et notamment de l’information numérique, s’impose de plus en plus avec la démocratisation de la dématérialisation

Selon le rapport sur la Gouvernance de l'information numérique, mené par Serda Archimag : “En 2022, 60 % (+ 2 points) des organisations ont mis en place une gouvernance de l’information numérique, des documents et des données. Elles se répartissent entre 20 % de manière globale et 40 % de manière partielle. 16 % ont un projet pour cette année. Ainsi, le cap des 75 % des organisations outillées est en passe d’être atteint !”

A quoi sert la GI ?

Au sein des organisations, la quantité d’informations n’a fait que croître ces dernières années. La mise en œuvre d’un programme de gouvernance permet de fluidifier la gestion des données et des documents. Tout ce processus sert donc à mieux qualifier, à stocker de manière efficace, à sécuriser en assurant la protection des données et à établir des niveaux d’accès de l’information.

Les avantages de la gouvernance de l’information

De nombreux avantages entourent la gouvernance de l’information. En fonction de la politique menée, la GI constitue un outil stratégique de taille, pour l’analyse des données, la prise de décision et la définition des objectifs. Et ce, en capitalisant sur la valeur de l’information, la transformant ainsi en une précieuse ressource.

Une telle gouvernance assure aussi une meilleure conformité réglementaire, d’un point de vue sécuritaire par exemple. Enfin, la GI permet de sensibiliser et de mobiliser les collaborateurs et d’optimiser le stockage de l’information.

Les outils de la GI

Des logiciels et autres outils existent pour faciliter la mise en œuvre d’une gouvernance de l’information. Mais cette dernière repose sur des compétences particulières. Plusieurs métiers peuvent être mobilisés tels que : records manager, chief data officer (CDO ou directeur des données), responsable de la transformation digitale, responsable sécurité des systèmes d’information (RSSI), DPO, document controller…

Se former à la gouvernance de l’information

Dans son catalogue de formations, Serda Compétences propose plusieurs sessions autour de la gouvernance de l’information pour les personnes impliquées dans ce type de projet.

Toutes les actualités, les chiffres, les dossiers, les enquêtes et les analyses de la rédaction d'Archimag sur la gouvernance de l'information

Everteam rachète GlassIG

  • Le 17/mai/2018  
    L'éditeur spécialisé dans les solutions dédiées à la gouvernance de l'information met la main sur une technologie qui lui permet de réduire le coût et le temps alloués à la migration des informations sensibles.
    Lire la suite...

    Pages

    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
    Publicité