Article réservé aux abonnés Archimag.com

Veille et intelligence artificielle : "tout le monde prétend faire de l'IA mais c'est faux"

  • veille-intelligence-artificielle-faux.jpg

    veille-intelligence-artificielle-logiciel-faux
    "Je constate que beaucoup de start-up communiquent sur l’IA mais en réalité, elles en font très peu en général", affirme Françoise Soulie ; "Et lorsqu’elles en font, ce n’est pas toujours avec des technologies de pointe". (Freepik)
  • Françoise Soulié est directrice scientifique du Hub France IA, association de loi 1901 qui a pour objectif de renforcer la compétitivité des entreprises françaises dans le domaine de l’intelligence artificielle. Pour Archimag, elle décrit les apports (réels) de l'intelligence artificielle dans les plateformes de veille. Mais attention aux fake news : l'IA peut autant aider le veilleur... que le tromper !

    Temps de lecture : 4 minutes

    mail Découvrez Le Push du Veilleur, la newsletter thématique gratuite d'Archimag pour dédiée à la veille et à la documentation !


    Sommaire du dossier :

    veille-intelligence-artificielle-francoise-soulieQuels sont les apports de l’intelligence artificielle (IA) pour les solutions de veille ?

    Le premier atout de l’intelligence artificielle est sa capacité à traiter massivement les quantités de données disponibles et d’en extraire des signaux faibles ou de relier entre elles des informations dispersées.

    L’IA est par exemple en mesure de procéder à une analyse textuelle de sites web. Exemple : l’IA aurait pu permettre de détecter des signaux faibles sur l’activité inhabituelle des hôpitaux de Wuhan, en Chine, avant l’expansion du Covid-19, si on avait collecté toutes les informations disponibles.

    Face à l’explosion de la volumétrie des données disponibles, le défi pour les veilleurs consiste à automatiser toutes ces activités. Plus cette veille est large, plus elle permet de trouver des signaux faibles tôt. L’IA est en mesure de répondre à ces besoins.

    enlightenedLire aussi : Quel logiciel de veille choisir (avec tableau comparatif)

    Aujourd’hui, de nombreux éditeurs de logiciels de veille affirment recourir à l’intelligence artificielle pour améliorer les performances de leurs outils. Ces solutions embarquent-elles vraiment de l’IA ?

    C’est ce qu’on appelle de l’IA washing ! Je ne connais pas assez le marché des logiciels de veille pour répondre à cette question, mais il existe une tendance dans le milieu des start-up à parler d’IA sans en faire réellement. Une chose est sûre : les solutions de veille doivent embarquer de l’IA.Le Hub Fran....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    Archimag-343-intelligence-artificielle-veille
    À quels stades les outils de veille recourent-ils à des éléments d’intelligence artificielle ? Peu à peu, celle-ci intervient tant en amont (sourcing) du processus de veille qu’au niveau du traitement (analyse, datavisualisation…) ou en aval (diffusion). Mais cette assistance aux tâches de veille ne risque-t-elle pas d’empiéter sur le métier ? Quelle est son ampleur actuelle ?
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    dont 290 numéros en accès libre, soit 20 000 pages d'articles... Archimag met à jour sa collection en ligne ! Le magazine de référence des professionnels du management de l'information complète la numérisation de ses anciens numéros jusqu'en décembre 2020 et permet désormais aux internautes de consulter gratuitement ceux couvrant la période de sa création, en juin 1985, jusqu'en décembre 2015.
    Publicité

    Veille 2020.PNG