Article réservé aux abonnés Archimag.com

Quel avenir pour les bibliothécaires en bibliothèque universitaire ?

  • bibliothecaire_BUavenir.jpg

    bibliothecaire-bibliotheque-livre
    Pour Marc Martinez, de l'ADBU, "le métier a déjà largement déplacé son centre de gravité du 'back' vers le 'front office'". (Photo d'illustration : Freepik)
  • Marc Martinez est président de l’ADBU (Association des directeurs et personnels de direction des bibliothèques universitaires et de la documentation) et directeur du service commun de la documentation (SCD) de l’université Lyon 3. Il présente les tendances de l'évolution du métier de bibliothécaire en bibliothèque universitaire et ses recommandations pour les professionnels. Justine Uro-Fauquembergues, responsable adjointe de la BU de santé du Kremlin-Bicêtre à Paris-Sud, témoigne.

    Sommaire du dossier :

    Quelles sont les pistes d’évolution du métier de bibliothécaire en bibliothèque universitaire (BU) ?

    S’il fallait dégager deux grandes tendances d’évolution en BU, on pourrait parler d’abord de la formation des usagers, dans un contexte d’innovation pédagogique et numérique, de réussite étudiante et d’enjeu sociétal lié à la maîtrise d’une information fiable et de qualité, ensuite des services à la recherche, dans un contexte international d’accès et de science ouverts. 

    Bien entendu, les opportunités ouvertes par l’intelligence artificielle sont aussi une source de veille et de questionnement. Enfin, même si c’est plus classique, des notions couplées, complémentaires et en tension (back office-front office, papier-électronique, sur place-à distance, documentaire-non documentaire, ouv....

    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !

    Digitalisation, innovation, hyper-connexion, accélération du changement : les pros de l’infodoc ne passent pas entre les gouttes ! Comment documentalistes, veilleurs, bibliothécaires et archivistes voient-ils leur avenir ?
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    63
    C'est la part des entreprises françaises qui adhèrent à la dématérialisation des notes de frais.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    banniere GP52 web.png